Accueil Social WeGotsUp, l’application de « dating » par les blacks et pour les blacks.

WeGotsUp, l’application de « dating » par les blacks et pour les blacks.

Par Aude Sharys OVONO ALLOGO
WeGotsUp

Il vous est arrivé de tchatter sur Nimbuzz (à la vieille époque) ? Ou de télécharger “accidentellement” Tinder ? Vous trouvez que ça fait sûrement désespéré ? Moi non ! Aujourd’hui, on va parler d’applications de rencontre. Je vais vous parler de WeGotsUp.

Dans le temps, il fallait beaucoup de courage pour aborder une fille et la courtiser. Certains envoyaient des lettres, tandis que d’autres tentaient d’envoyer leurs amis caler un rendez-vous à leur place. C’était une belle époque ! Mais, de nos jours, avec l’arrivée de la technologie, dans un monde où tout va vite, on se retrouve tous « digitalisés ». De la commande de la nourriture à la location de taxi, tout passe désormais par une application, en un clic !

L’amour n’est pas en reste. Plusieurs sites proposent de le trouver en clic. En effet, ces entreprises ont compris le besoin de la population : trouver la bonne personne. On s’est tous plus ou moins forgés un idéal. Grand(e), sourire éclatant, athlétique, noir ébène et j’en passe. Toutefois, chacun de nous a une vision de son partenaire idéal et c’est toute la politique derrière les applications de rencontre.

Le marché des applications de rencontre aux quatre coins du globe

« En 2019, le marché des applications mobiles de rencontre a généré plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. En France, comme en Europe, c’est Tinder qui parvient à le mieux à monétiser ses services » affirme BFM Business. Alors, pourquoi tout cet engouement pour les applications de rencontre ? Plus personne ne veut donc se heurter au fameux « S’il te plaît, je peux te voir deux minutes ? »

Aux Etats-Unis par exemple, il existe plus de 2.500 sites de rencontre. Alors que dans le monde entie, il y en a en tout 8.000. Pourquoi ? Derrière leur smartphone, les gens ont de plus en plus de mal à se socialiser. De plus, avec internet, on nous offre plus de facilité. Tout est pratiquement à portée de main ! Même un futur conjoint.

Cependant, en Afrique noire, le love 3.0 n’a pas vraiment encore conquis les cœurs. Séduits par la chaleur du contact physique, les africains semblent tenir  à « leurs habitudes ». 

« En Afrique, le phénomène reste marginal et surtout cantonné à de grandes villes comme Dakar, Abidjan ou Nairobi (Kenya), où il existe notamment d’importantes communautés d’expatriés ou de binationaux. Dans un rayon de 50 km par exemple, Dakar affiche une centaine de profils, un peu moins que Nairobi et Abidjan. En Afrique du Sud où l’application est populaire, les classes sociales favorisées semblent plus concernées, comme l’explique un journaliste français sur place. » souligne le magazine Jeune Afrique.

WeGotsUp, l’application qui se démarque pour les personnes afros…

Alors, la discrimination des personnes dites de couleurs, on en parle ? Nul n’ignore que les noirs ont longtemps été marginalisés. Et ça continue. «Il y a également les blagues racistes, les photos de profil racistes (blackface ou décorations exprimant une nostalgie du colonialisme), et toutes les remarques que ne veulent plus tolérer les victimes de discriminations. Aujourd’hui inactif, le compte Twitter @GrindrRacism a un temps recensé les différents types de comportements racistes relevés sur l’appli gay Grindr, mais de telles observations auraient pu être effectuées n’importe où. » a relevé sur le magazine Slate.

Partout, les noirs sont marginalisés et insultés. Face à ce « rejet sociétal », Bootstate Entertainment Inc. Crée WeGotsUp. Pour un petit debriefing rapide, WeGotsUp a été créé pour les noirs et toutes autres personnes de couleurs souhaitant « matcher ».

Le réseau social est vite devenu viral par la vidéo incitative du célèbre acteur américain Ice Cube. Désormais, l’application compte plus de 100.000 téléchargements. Aussi, la plateforme promet d’être un rassemblement de tous les réseaux sociaux déjà connus. Elle dit avoir les fonctionnalités de : Tik Tok, SnapChat, Facebook et Instagram réunis.

Alors, ça vous tente ? Cliquez ici  pour télécharger.

Vous avez aimé l’article sur WeGotsUp ? Faites-le nous savoir en commentaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos