Accueil Beauté / Bien-être [Success Story] Salem Perkins MINTSA MI NDONG le “serialpreneur” à la tête de MYALO COSMÉTIQUE.

[Success Story] Salem Perkins MINTSA MI NDONG le “serialpreneur” à la tête de MYALO COSMÉTIQUE.

Par Stecy Arsene

L’univers de l’industrie cosmétique est très vaste. Toutefois, on peut remarquer qu’avec la tendance à avoir une vie saine et naturelle, le respect de l’environnement, l’usage de produits cosmétiques bio… permettent d’envisager un développement durable. Pour ce faire, rien de mieux que de consommer un produit fait à base des ressources naturelles de son pays. Myalo Cosmétique, est une marque qui exerce dans cet univers. Son point fort ? Son fondateur, Salem Perkins MINTSA MI NDONG, a réussi à mettre sur pied un produit 100% made in Gabon dont les consommateurs ne se lassent plus.

Pour cette success story, je vous invite à vous imprégner du récit de cet homme qui s’est lancé dans l’entrepreneuriat gabonais depuis l’année 2 000.

Les premier pas dans l’entrepreneuriat de Salem Perkins

Salem Perkins MINTSA MI NDONG est un jeune entrepreneur gabonais né à Libreville il y a près de quarante ans. Attiré depuis sa tendre enfance par le dessin, il oriente son parcours universitaire dans l’art plastique, avant de poursuivre dans la communication et le marketing. Après l’obtention de son diplôme, il fit carrière dans le corps éducatif notamment comme professeur d’art plastique. 

Toutefois, rien ne passionne autant monsieur MINSTA que l’entrepreneuriat. Dès lors, il fait ses premiers pas dans l’entrepreneuriat en 2 000. D’ailleurs, il s’en rappelle encore comme si c’était hier. «Pour m’occuper pendant les vacances, j’avais l’habitude d’aller travailler dans une imprimerie de la place pour apprendre l’imprimerie et perfectionner mes talents de dessinateur. Je l’ai refait à chaque vacance jusqu’ à ce que j’ai ouvert ma première imprimerie en 2 000. GAPI (Gabon Arts Peinture Imprimerie) fut la première activité que j’ai mise sur pied. C’est elle qui va me faire découvrir peu à peu ma passion pour l’entrepreneuriat ».

À l’issue, il met en place d’autres projets parallèles notamment une agence de location de chaises. Par cette agence, il tente par ailleurs de palier à la demande des églises éveillées et des cellules de prières de cette époque. S’en suit alors la création d’une vidéothèque et une agence de communication qui verront le jour quelques années plus tard. Se sentant poussé des ailes et surtout pensant trouver sa voie par l’entrepreneuriat, il fera de ces 3 entités une seule entreprise qu’il nommera Gabon Impression et Services (GIS). Le véritable chamboulement pour lui vient de la vulgarisation de l’Internet. Avec ce nouveau moyen de communication accessible à tous, il met sur pied l’entreprise Entracom Services et Développement (ESD), un cabinet de conseils en stratégies de communication et événementiel.

Myalo Cosmétique, une marque 100% made in Gabon 

Salem Perkins MINTSA MI NDONG n’est pas seulement un entrepreneur dynamique. C’est aussi une personnalité atypique. Les écoles de commerce, c’est comme le droit, ça mène à tout, y compris aux cosmétiques bio. Mais attention ! Les produits de beauté et de soin imaginés par Salem Perkins sont fabriqués à partir de huiles végétales et plantes locales.  « Après avoir constaté que la plupart des produits cosmétiques vendus dans notre pays venaient d’ailleurs, et que leur qualité laissait à désirer ou n’était parfois pas adaptée à nos cheveux et à notre peau, il m’est venu l’idée de mettre sur le marché des produits cosmétiques 100% gabonais. »

Ainsi, c’est en 2010 que MYALO Cosmétique voit le jour. L’objectif principal lors de sa création est de mettre à disposition des populations locales, des produits cosmétiques typiquement gabonais. « J’ai créé une marque que j’ai dénommée MYALO. Je peux dire sans risque de me tromper que cette marque a été la première au Gabon dans le domaine des cosmétiques ». 

Depuis son lancement officiel, la marque rencontre un véritable succès. Notamment avec sa fameuse Crème Pouss+  qui fait pousser les cheveux à partir de 7 jours. Pour se démarquer de la concurrence, Salem Perkins met en place un concept inédit et innovant pour ses utilisateurs. « Chaque client est enregistré lors de l’achat auprès de nos agents commerciaux ou des distributeurs agréés. Une carte lui est remise et lui donne droit à une consultation GRATUITE du cuir chevelu dans nos instituts, un soin de cheveux intensif GRATUIT et un suivi GRATUIT pendant un mois et demi », explique-t-il.

Là encore, le succès est au rendez-vous. Puisque, grâce à ce concept, plus de 11.000 clients sont enregistrés. Avec, au passage, des photos d’avant et après leur traitement. Cependant, sa recette magique Crème Pouss+ n’est plus le seul produit phare de la marque. Puisque, celle-ci comptabilise dorénavant 30 produits différents. « Hormis cette crème de cheveux, d’autres gammes ont vu le jour. Chacune d’elle, connaît son succès à sa manière. Parmi celles-ci, vous avez notamment : les shampooings à base de feuilles de patates et huile de coco; des démêlants à l’huile de palme et huile de carotte; des gommages de corps et visage à la bave d’escargot; fruits et argile verte; des savonnettes pour illuminer le teint sans décaper; des huiles essentielles, des sérums de cheveux au gingembre et aloès vera.»

MYALO Industrie pour accompagner les acteurs du secteur des cosmétiques au Gabon

Pour autant, Salem Perkins ne compte aucunement s’arrêter en si bon chemin. De ce fait, dans sa corporation des acteurs du Made in Gabon, il a réussi à faire adhérer plus de 270 acteurs. Des agriculteurs, des transformateurs et autres start-up de la place. Toutefois, il doit hélas faire face à de nombreuses difficultés comme tout entrepreneur à la quête de la réussite.

Pour y parvenir, il vient de mettre sur pied MYALO INDUSTRIE. Une structure qu’il compte positionner sur l’échiquier national comme un véritable partenaire pour accompagner les acteurs de ces différents secteurs dans leurs activités quotidiennes. « Cette nouvelle structure propose la fourniture du petit matériel de transformation, la fourniture des emballages, l’impression d’étiquettes de qualité […] des certifications de produits auprès de l’AGASA et de l’AGANOR ou autres laboratoires habilités. » me confie-t-il.

Fort de ce succès, la marque MYALO Cosmétiques s’est vu décerner l’Award du meilleur produit cosmétique le plus consommé au Gabon. Avec MYALO Cosmétiques comme référence du made in Gabon, nul doute que ce projet rencontrera un succès encore plus immense que celui qu’il connaît déjà à ce jour.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos