Accueil Social Répondez à l’appel lancé par l’ONG MOGNU en faveur des personnes démunies.

Répondez à l’appel lancé par l’ONG MOGNU en faveur des personnes démunies.

Par Stecy Arsene

Afin de poursuivre ses différentes missions au sein de la société gabonaise, l’ONG MOGNU lance un appel à différents partenaires au Gabon et ailleurs. En effet, très présente dans la vie des plus démunis, l’ONG créée par Dja-Tsingue Nzigou compte pérenniser son action.

L’ONG MOGNU fait partie des organisations qui comptent au Gabon. Après la réussite de son action venant en aide aux personnes malades de l’hôpital de Melen, c’est dans le même registre que cette ONG compte parfaire son activité. Cette Organisation Non Gouvernementale à but non lucratif a été créée le 3 Novembre 2018 en France dans le but de venir en aide aux enfants abandonnés. Elle lutte contre les infanticides et l’abandon des enfants, entre autres.

Certes la covid-19 est passée par là entre temps. Mais, l’ONG MOGNU ambitionne cette fois-ci une plus grande action. Pour ce faire, l’apport de tout partenaire et particulier est vivement souhaité. Pour être plus concrets, MOGNU compte ouvrir ou louer un espace destiné à accueillir des personnes en difficulté. Ainsi, grâce à cette initiative, elle désire mieux orienter chacune d’elles suivant ses besoins. Avec l’aide des partenaires, elle envisage accompagner ces personnes au quotidien.

Toutefois, l’ONG de Dja Tsingue Nzigou compte aussi mettre en place des projets permettant de monter au créneau afin d’interpeller l’Etat gabonais sur l’importance du travail d’accompagnement et de suivi social qui peut être réalisé.

MOGNU : Ensemble, redonnons le sourire aux plus démunis

« Mon but est que les gens puissent se mobiliser et pousser les pouvoirs publics à agir pour leur bien-être, dans leur intérêt.» Dja Tsingue Nzigou. MOGNU espère que les acteurs du secteur médico-social prendront contact avec elle, afin de monter ce projet et ainsi prendre en compte les besoins des populations. Par exemple : un parent qui a connaissance de difficultés chez son enfant serait orienté vers un spécialiste.

MOGNU tient à préciser que l’action reste bénévole, pour certains critères de consultation. Pour des actes plus important et nécessitant un diagnostic en établissement spécialisé, une modique somme sera demandée, allant de 500 Fcfa à 5 000 Fcfa. Les fonds récoltés seront reversés à un établissement de soins au Gabon.

La fondatrice, Dja-Tsingue Nzigou, a l’ambition d’inciter les familles à présenter leurs enfants souffrant de troubles comportementaux afin qu’un diagnostic soit posé et que les pouvoirs publics se bougent. De part cette action, les besoins de chacun seront répertoriés en fonction des arrondissements. Et il y aurait des référents pour chaque secteur. Ce qui signifie  qu’il y aura des certifications requises sous forme d’association – pour être dans les normes.

MOGNU ne dit pas qu’elle va régler tous ces problèmes. Mais, avec l’aide des gens et des populations, les questions pourront sûrement être étudiées différemment. Alors, que vous soyez une société de la place ou un particulier, l’ONG MOGNU a besoin de vous. N’hésitez pas à contacter l’organisation sur ses réseaux sociaux pour obtenir de plus amples renseignements.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos