Accueil Communication / Multimédia [Portrait] Louis Paul OBIANG MODOSS, le vlogger gabonais au contenu 100% business !

[Portrait] Louis Paul OBIANG MODOSS, le vlogger gabonais au contenu 100% business !

Par Aude Sharys OVONO ALLOGO
Louis Paul OBIANG MODOSS

Les medias sont le 4e pouvoir. Car en effet, elle a un pouvoir sur les lecteurs qui est tellement puissant que les gouvernants qui l’ont compris, l’utilisent à des fins peu glorieuses désormais. Avec une bonne information on peut bâtir quelque chose de durable. Avec une mauvaise, on peut détruire toute une génération. De plus, avec la mondialisation, nous avons laissé notre confiance aux médias connectés qui sont de plus en plus nombreux. « Le Couloir de l’Eco » de Louis Paul OBIANG MODOSS s’y fraye un chemin.

Bonjour chers viseurs. Je suis allée à la rencontre de celui qui a pensé ce média. Bien évidemment comme vous pouvez l’imaginer, il va nous conduire dans son parcours entrepreneurial. Vous êtes prêts ? La suite est par ici !

Avec sa web TV, Louis Paul donne le tempo…

Nous connaissons tous Le Monde.fr ou encore EuroNews.com. En effet, on a tous la suffisance psychologique de croire que la meilleure information vient d’ailleurs. Mais, si nous sommes tout à fait honnêtes entre nous, les faits d’Afrique qu’ils mettent à l’écran sont très ciblés. Si ce ne sont pas les présidents en tête d’affiche, ce sont des signatures de contrats de grandes entreprises, ou les conflits qui sévissent ici et là. Dès lors, on est tentés de se demander qui parle de nous ? Qui se soucie des entrepreneurs qui sont en pleine ascension ? Qui se charge de parler des nouveaux business en Afrique ? Eh bien, c’est à cette question que tente de répondre « Le Couloir de l’Eco ». « Je défends comme causes le développement économique de l’Afrique. Selon moi, l’Afrique pour atteindre le développement effectif doit maximiser sur le nombre important d’investisseurs et d’entrepreneurs éthiques qui partagent la vision d’une Afrique prospère. » m’explique Louis Paul OBIANG MODOSS.

le couloir de l'éco

Evidemment, comme l’indique son nom, la Web TV ne parle que d’économie, d’investissements ou de business. Un véritable média gabonais qui s’intéresse à l’actualité business en temps réel.

Le couloir de l’éco, un magazine business mais pas que…

Le Couloir de l’Eco, ce n’est pas simplement une machine à écrire. C’est aussi des prestations. En effet, Paul Evariste a pensé aussi à la possibilité de couvrir des événements. Dans sa liste non exhaustive de services se proposent aussi : reportage d’évènements d’affaires et promotion des opérateurs économiques. « Ce qui différencie notre structure de la concurrence c’est que nous proposons des contenus SMART : simple- mesurable- accessible- réalisable dans le temps. Nous proposons des contenus spécifiques basés sur notre ligne éditoriale : économie-business. Après une étude de marché nous avons pu constater qu’au niveau local il n’existe pas par exemple de web TV d’affaires ou économiques. La plupart des médias en ligne sont généralistes ou politiques. Nous nous distinguons comme étant le seul média en ligne 100% business, avec une diffusion d’information sur un angle particulier : communication de qualité, créativité, innovation et inspiration. » souligne le jeune homme.

Si Louis Paul OBIANG MODOSS devait donner des conseils pour l’entrepreneuriat en Afrique, ce serait…?

Avant tout, il est important de quadriller l’environnement dans lequel on évolue. « Mon pays comme beaucoup d’autres pays du monde traversent une récession économique causée par la crise sanitaire. Donc, touché par la Covid-19, le climat des affaires n’est pas propice à une explosion économique. D’autant plus que cette situation n’avantage pas les entrepreneurs qui respectent les normes en matière d’attribution de marchés. Cette situation cause une concurrence déloyale dans le climat des affaires au niveau de l’entrepreneuriat. »

Ensuite, il faut identifier tous les éléments néfastes aux compétences telles que : le favoritisme, les affinités, pots de vin et autres. Et enfin, « Ce que je peux donner comme conseils aux jeunes entrepreneurs qui veulent se lancer, c’est tout d’abord leur faire comprendre que l’entrepreneuriat n’est pas un chemin facile. Entreprendre demande de la passion, de la patience et de la persévérance. Comme dans la vie en entrepreneuriat il y a des hauts et des bas. Aussi, toujours proposer une offre innovante qui vient révolutionner le marché. De plus, toujours satisfaire vos clients, car c’est le client qui fait l’entrepreneur, un client satisfait équivaut à 3 potentiels futurs clients. Il faut toujours s’adapter à la tendance du marché et faire preuve de flexibilité. Diversifier vos offres sur plusieurs angles. Enfin, faire preuve de créativité, d’innovation, et d’inspiration de manière permanente. »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos