Accueil Agriculture/Elevage Olam va construire une usine de biocarburant d’une superficie de 5 ha à Libreville.

Olam va construire une usine de biocarburant d’une superficie de 5 ha à Libreville.

Par Stecy Arsene

Le géant singapourien de l’agro-industrie veut agrandir son champ d’action au Gabon. Présent depuis 2009, Olam va créer une nouvelle zone de production.

Olam élargit un peu plus son activité au Gabon. En effet, dans la zone sud de Libreville au Gabon, le groupe Olam va installer son usine de production de biocarburant à base d’huile de palme. Ledit site sera construit sur une superficie de 5 ha.

Après obtention des licences lui permettant de débuter la construction de son usine, Olam va pouvoir débuter ses travaux. En effet, au cours du lancement officiel de ce projet devant le directeur général de l’Office des Ports et Rades du Gabon, Apollinaire Alassa, Olam a annoncé qu’il prévoyait d’accroître un peu plus sa production.

Asseoir sa domination dans le secteur agro-industriel, le pari d’Olam

La production d’huile de palme, véritable point de fixation des activités de la firme internationale, lui donnera au passage l’occasion d’être le premier producteur d’huile de palme en Afrique centrale. Le site sera construit à environ 3 km du port à bois et de la zone de stockage des hydrocarbures. Il offrira un accès des plus simples par le port. Prévu s’étendre sur 5 hectares, ce site facilitera l’importation des équipements, mais aussi l’exportation des produits dérivés. Produits qui, rappelons-le, sont issus de la transformation d’huile de palme.

La construction de cette nouvelle usine de production permettra de créer des centaines d’emplois, tant dans l’informel que le formel. Olam de son côté, mise énormément sur ce nouveau projet. Avec une nouvelle usine de production, la multinationale singapourienne compte asseoir un peu plus sa domination dans le domaine agricole au Gabon.

Déjà très présente au Gabon, Olam exploite une unité d’emballage d’huile de consommation d’une capacité de 200 tonnes. Mais aussi, une raffinerie d’huile de palme d’une capacité de production de 750 tonnes par jour. Grâce à cette nouvelle usine, le géant asiatique veut faire basculer le Gabon vers une nouvelle ère agro-industrielle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos