Accueil Evènement [Actu] l’OCHA debloque 55 millions de dollars en l’honneur de 5 pays africains

[Actu] l’OCHA debloque 55 millions de dollars en l’honneur de 5 pays africains

Par Stecy Arsene


Au cours d’une séance de travail ce mardi 17 Novembre, Mark Lowcok a annoncé une aide de l’organisme de l’ONU à l’occurrence de 7 pays africains. D’une valeur de 100 millions de dollars, ce montant sera destiné à aider ces pays à mieux se nourrir. Eux qui sont confrontés le plus au risque de famine à travers le monde.


En effet, tel qu’annoncé par le chef du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) mark Lowcok, ce programme vient renforcer l’aide humanitaire de l’ONU en Afrique. En Afrique notamment, se sont 5 des 7 pays énoncés qui en bénéficieront. Cette aide humanitaire d’urgence s’élève à 55 millions de dollars et ces pays D’Afrique y sont concernés.

Il s’agit du Burkina-Faso(6 millions de dollars), la République démocratique du Congo (7 millions de dollars). Mais aussi, le Nigeria (15millions de dollars) et le Soudan du Sud (7 millions de dollars).


Ajouté à cela, une somme de 20 millions de dollars qui sera préserver pour anticiper des actions. Celles-ci, visant à lutter contre l’insécurité alimentaire et la sécheresse. Ce montant est notamment mis à la disposition de L’Éthiopie qui, fait régulièrement face à ce genre de situation (famine).

L’ONU plusque jamais investi dans la lutte contre la faim


« Des niveaux déjà élevés d’insécurité alimentaire aiguë sont susceptibles d’être exacerbés par la saison des pluies. Celle-ci dite Deyr-Hageya et allant d’octobre à décembre. Ainsi que les troubles civils, l’insécurité croissante, les infestations acridiennes. Et les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, qui se traduisent notamment par une baisse des revenus et une inflation croissante » , prévoit ainsi l’OCHA.


Le reste de cette somme sera ainsi consacré à 2 pays d’Asie. À savoir, l’Afghanistan (15 millions de dollars) et le Yémen (30 millions de dollars).


Selon Mark Lowcok , « à l’heure actuelle, accorder plus d’argent pour les opérations d’aide est le moyen le plus rapide et le plus efficace de soutenir les efforts de prévention de la famine ».

A ce jour, près de 20 pays sont confrontés au risque de Détérioration de l’insécurité alimentaire. Parmi ceux-ci, 14 pays africains naviguent dans cette liste. A savoir :
le Burkina Faso, le Nigeria, le Soudan du Sud, l’Ethiopie, la Somalie, le Cameroun, la République centrafricaine (RCA). Mais aussi, le Mali, le Niger, la Sierra Leone, la République démocratique du Congo (RDC), le Mozambique, le Zimbabwe et le Soudan.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos