Accueil Culture / Animation “Les Miroirs de Kama”, le film d’animation réalisé par la camerounaise Ornella Cindy EBOKO.

“Les Miroirs de Kama”, le film d’animation réalisé par la camerounaise Ornella Cindy EBOKO.

Par Stecy Arsene
Les Miroirs de Kama

Il y a maintenant un peu plus d’un mois maintenant, nous étions partis à la rencontre de la fondatrice de «  FRIKAKIDZ TV ». En effet, Ornella Cindy EBOKO, jeune maman de 27 ans et résidant en Angleterre, est la tête pensante de ce programme ludique. Une chaîne YouTube qui permet de promouvoir les cultures africaines au travers de programmes éducatifs. Actuellement, la jeune femme est sur un tout nouveau projet. Et, c’est avec plaisir qu’elle a bien voulu nous en parler.

Depuis quelques mois, son équipe et elle travaillent sur un film d’animation intitulé “Les Miroirs de Kama“. Je vous invite à le découvrir en parcourant cette interview. 

Visez La lune : Merci Cindy de nous accorder cette interview. Pourriez-vous, vous présenter à nos lecteurs ?

Ornella Cindy EKOBO : Je suis Ornella Cindy EBOKO, une jeune maman âgée de 27 ans maintenant. Je suis d’origine camerounaise, et je vis en Angleterre. Diplômée en Économie des affaires, j’ai entrepris de développer ma passion pour les dessins animés à travers FRIKAKIDZ TV.

V.L.L. : Comment définir votre univers graphique ?

O.C.E. : Mon univers graphique est normalement la 2D. En ce qui concerne le film, c’est un mélange de 2D et de 3D avec une représentation d’une part afrofuturiste et d’une Afrique plus ancienne d’autre part.

V.L.L. : Comment vous est venue l’idée de ce projet ?

O.C.E. : Dès la création de FRIKAKIDZ TV, j’avais déjà l’ambition de produire un long métrage d’animation. C’est le fruit de longues journées et nuits de travail. J’écris  cette histoire depuis plus d’un an aujourd’hui.

V.L.L. : Quelles sont les étapes-clés de la création du film d’animation « Les Miroirs de Kama » ?

O.C.E.: Il a fallu commencé par constituer une équipe de personnes ayant l’esprit créatif et aussi passionnées que moi. Avec cette équipe,  nous définissons le décor à partir de l’univers des personnages que j’ai créés. L’équipe en place réalise les dessins selon le style graphique du film. Puis, à partir des assemblages, les dessins peuvent prendre vie. Les voix, la musique, les effets spéciaux y sont apposés.  Mais, attention ! Ce n’est pas aussi simple que je le décris. Cela reste tout de même un travail fastidieux, minutieux et très long à réaliser.

V.L.L. : Combien de temps a pris la réalisation de ce film ?

O.C.E. : Le film est en cours de production. Nous allons commencé la réalisation en janvier et nous espérons l’achever en décembre 2021 par la grâce de Dieu. Toutefois, le teaser est prêt et accompagne notre campagne de levée de fonds pour le financement du film.

V.L.L. : Comment se passe le travail des personnages de “Les miroirs de Kama”?

O.C.E. :  En somme, nous avons fait ressortir la diversité de pigmentation sans aucun complexe, à travers les personnages. Ils sont dynamiques et chacun avec sa personnalité. On y retrouve également toutes les générations confondues. Mais aussi, les “ancêtres” (rires). Vous verrez bien !

V.L.L. : Pourquoi avoir choisi de l’intituler “Les Miroirs de Kama “? Était-ce un choix personnel ?

O.C.E. : Le choix du titre a été fait dans la collégialité. L’origine du mot “KAMA” vient de l’Égypte ancienne. Elle désigne le pays des noirs, soit l’Afrique noire. Ainsi, “Les Miroirs de Kama” signifie “Le reflet du noir”.

V.L.L : Quand vous vous investissez dans un projet personnel ou professionnel, est-ce que la cause et le message à faire passer sont fondamentaux ?

O.C.E. : J’aurai pu choisir de raconter une histoire de type récréative uniquement, même si mes personnages sont fictifs. Il m’a semblé utile et important de véhiculer un message par l’histoire qui est au centre du film. Le scénario est riche de symboles et d’actions. Mais, avec un message à faire passer. C’est mon premier film. Il serait appréciable qu’un message y soit perçu par les téléspectateurs.

V.L.L : Étant à la tête de Frikakidz TV et maintenant du film d’animation “Les Miroirs de Kama”, comment vivez-vous cette transition ?

O.C.E. : C’est le rêve qui se concrétise. Ceci dit, c’est une suite logique de ce que j’ai entamé avec FRIKAKIDZ TV. Et, bien évidemment, la pression a graduellement augmenté. J’ai acquis des connaissances professionnelles supplémentaires dans le domaine. Mes compétences comportementales se sont développées. Plus j’avance dans ce projet global,  mieux je m’affirme.

Ornella Cindy EBOKO

Ornella Cindy EBOKO

V.L.L :  Comment pouvons nous contribuer à la réalisation de ce film ?

O.C.E. : Une levée de fonds est prévue et chacun pourra contribuer à la hauteur de ses moyens. Un adage africain dit: “Une seule main ne peut attacher un paquet”. Alors, je serais honorée de pouvoir compter sur une participation massive à la levée de fonds qui a été mise en place. Chaque effort, aussi minuscule soit il, compte énormément.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos