Accueil L'Instant Coaching La bonne idée : le mythe qui hante les entrepreneurs en devenir !

La bonne idée : le mythe qui hante les entrepreneurs en devenir !

Par Aude Sharys OVONO ALLOGO
Trouver la bonne idée

Aujourd’hui est un jour merveilleux, même si la pandémie continue de nous faire voir de toutes les couleurs. Cherchons à être le plus responsable possible, ne sortons que si nécessaire. La vie est bien plus précieuse qu’une bouteille de bière ou qu’un repas. En tant qu’être humain normal, vous avez plus de 1000 idées qui traversent votre tête. Et, ce n’est pas qu’elles sont mauvaises comme essaieraient de vous convaincre votre entourage. Bien au contraire, cela vous étonnerait si je vous disais qu’il n’y a réellement aucune mauvaise idée, ni une véritable bonne idée ? Alors que plusieurs entrepreneurs sont encore dans ce fameux mythe de la recherche de la bonne idée.

L’idée est une information immatérielle qui germe dans notre imagination. Elle est soit relative à quelque chose que l’on a observé, soit à quelque chose qu’on a ressenti. Nonobstant, bien qu’il n’existe pas de mauvaises idées, il existe une mauvaise planification, une mauvaise gestion.

Ce qu’il ne faut pas croire, c’est que votre idée ne vaut rien. Voici trois raisons pour lesquelles vous devriez croire en votre projet !

  • Ne comparer pas votre idée aux accomplissements des autres : vous êtes unique et votre idée aussi !

« Toutes les idées que vous aurez sont déjà « prises ». Il y a forcément d’autres personnes qui y ont pensé, et de grandes chances qu’au moins une de ces personnes se soit lancée » déclare le magazine BpiFinance. Et c’est bien vrai ! Aucune idée que vous sortirez ne sera vraiment à vous. La différence se fera de bien d’autres manières. Alors, ne soyez pas frustré parce que vous avez voulu lancer la première boisson de jus de bissap embouteillée et que vous voyez la marque Sakura, dans toutes les stations. Bien des choses différencieront votre projet. En plus, vous n’en n’êtes qu’à l’idée, vous pourriez voir de loin, les erreurs de l’autre pour éviter de refaire le même schéma.

Vous êtes unique et votre idée le sera aussi. Au fur et à mesure, que votre structure grandira, elle se démarquera des autres. Par votre façon de communiquer, votre packaging, vos moyens de distributions et souvent vos matières premières feront la différence. Ne vous prenez pas la tête pour des choses qui n’en valent pas la peine. Vous avez une idée ? Vous la sentez rentable ? Faites un business plan et référez-vous à mon article précédent qui parle de la technique S.M.A.R.T ! Ainsi, vous saurez si cette idée est réalisable ou pas.

 

  • Vous avez le droit de réussir par votre idée, ne laissez personne vous dire le contraire

Lorsque, vous vous déciderez de croire en votre idée, plusieurs personnes viendront vous dissuader. La seule arme à cet instant, sera de croire en votre projet plus que toutes autres choses ! Vous détenez LA bonne idée, car elle vient de vous.

Les commentaires désobligeants viendront. Si, je reprends l’exemple de l’idée du jus de bissap, vous aurez des personnes qui vous diront « Cette idée n’a rien d’ingénieuse, il y’a des vendeuses à la sauvette un peu partout ; Vous n’y arriverez pas, d’autres personnes le font mieux que vous ; L’entrepreneuriat n’est pas fait pour vous ». Ces remarques viendront des personnes qui vous ont vu grandir, ces personnes qui rythment votre quotidien. Ne le prenez pas pour des attaques personnelles, mais sachez faire la part des choses.

  • Certaines de ses personnes n’ont pas une vision large de la vie et voudraient que vous soyez employés toute votre vie.
  • Quelques-uns trouveront que vous n’avez pas le profil des entrepreneurs de leur imagination et de leurs attentes.
  • D’autres diront que votre idée n’est pas la plus belle qui soit et qu’il vaudrait mieux abandonner.

Mais, ce sera vous et vous seul qui devriez-vous motiver et prouver qu’ils ont torts. De plus, mettez toutes les chances de votre côté. Réveillez le guerrier entrepreneur qui sommeille en vous !

 

  • Votre bonne idée apportera un peu de vous au monde, elle marquera votre passage

D’ailleurs, ce qui nous rend immortel, ce ne sont pas nos mots, mais nos accomplissements. Ne cherchez surtout pas à vous morfondre sur vous et à taire le potentiel qui est le vôtre. Surtout, assumez vos idées et faites les éclore ! Le monde a besoin de votre site e-commerce, il a besoin de votre magazine, il a besoin de votre boisson, il a besoin de vous !

Votre projet arrivé à maturité fera votre fierté, demandez-le aux entrepreneurs qui ont réussi. Sans des personnes comme Jessica Allogo, nous n’aurions jamais dégusté le plaisir des Petits Pots de l’Ogooue ; sans Cedric Bekale, nous n’aurions jamais savouré les délices des badâmes salés Exodelices ; et sans vous, de quoi serions-nous privé ?

Enfin, au-delà de tout, croyez en vous plus que quiconque ! Ne sous-estimez pas le potentiel en vous, adoptez toujours la puissance de la  pensée positive !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos