Accueil Art / Spectacle [Interview exclu] Abomé Léléfant : “La Trap Décalée c’est du rap sur un beat dansant…”

[Interview exclu] Abomé Léléfant : “La Trap Décalée c’est du rap sur un beat dansant…”

Par Stecy Arsene

La Côte d’Ivoire est le carrefour de la musique francophone. C’est dans ce pays qu’a élu domicile toutes les grandes maisons de disques ( Sony, Universal Music, DEF JAM…) qui sont implantées en Afrique. Avec le Coupé Décalé, le Zouglou, etc., la musique ivoirienne n’a jamais été autant mieux représentée à l’échelle internationale. Et, d’ailleurs, récemment un nouveau genre musical a vu le jour dans ce pays. Il est appelé “TRAP DÉCALÉE“. Parmi ses fervents ambassadeurs, se trouvent l’artiste Boris Médard ANASSIN, plus connu sous le pseudo d’ Abomé Léléfant. Le rappeur, très proche du défunt DJ ARAFAT, a bien voulu nous accorder une interview pour revenir sur sa carrière et ses projets.

VisezLaLune: Bonjour Abomé Léléfant. Merci de nous accorder cette exclusivité. D’entrée de jeu, pour vous c’est quoi la musique ?

Abomé Léléfant : Je dirai que la musique pour moi, est bien plus qu’une simple passion. Il est bien vrai qu’il y a certaines réalités (difficultés). Mais, tant qu’on a de l’amour pour son métier, il n’existe aucune entrave. La musique est un métier qui demande beaucoup de concentration et un certain esprit de discernement. 

Abomé Léléfant

Abomé Léléfant aux côtés de son mentor DJ Arafat

V.L.L : Comment vous êtes-vous retrouvé à évoluer dans le domaine musical ?

Abomé Léléfant : Tout a commencé au collège Notre Dame d’Afrique avec des petits freestyles. Mais aussi, quelques petits sons dans les années 2007. Avec le temps et les appréciations de l’entourage, mon équipe et moi avons décidé de mieux nous concentrer et y mettre du sérieux. Du côté de ma famille, tout le monde s’y attendait un peu. On va dire que c’était pas une véritable surprise pour eux. En effet, mon père faisait parti d’un groupe. Le “TP Audiorama“. Tous les matins, je me réveillais avec les répétitions de musiciens. 

V.L.L : En Côte d’Ivoire, vous êtes l’un des ambassadeurs de la Trap Décalée. Pouvez-vous nous expliquer ce que c’est ? 

Abomé Léléfant : Tout d’abord, un des styles de musique qui trône ici c’est le Coupé Décalé. Avec l’avancée des choses, il fallait trouver le juste milieu. De sorte que les fans puissent mieux se retrouver dans ce que nous faisons. De là, est née l’Afro Décalé. C’est du rap sur un beat dansant avec un flow déterminé. 

Abomé Léléfant

Prix Révélation Rap 2020 au Primud à Abidjan.

V.L.L : Quels sont vos projets musicaux pour cette année ?

Abomé Léléfant : J’ai des featurings, des singles solos et une mixtape prévue en fin d’année. Je me rapproche de mes fans grâce à mes freestyles . Ceux-là même, qui ont fait mon succès.  Toutefois, je publie plusieurs séries de freestyles qui sont disponibles sur ma chaîne YouTube et mes pages officielles.

V.L.L : Comment jugez-vous la musique ivoirienne actuelle ? Pensez-vous qu’elle est véritablement à sa place ?

Abomé Léléfant : Le public apprécie, ce n’est qu’une question de temps. Lentement mais sûrement, on avance et tout va s’accomplir. On peut cependant être heureux de l’avancée des choses. Avec l’implantation des maisons de disques et l’avènement des droits d’auteurs, nous artistes, nous ne pouvons qu’être heureux. Notre talent n’est plus exploité illégalement. Et ça, c’est quelque chose de vraiment positif pour la musique ivoirienne. 

V.L.L: Merci de nous avoir accordé cette interview. Votre mot de la fin pour les lecteurs ? 

Abomé Léléfant : Merci à l’ensemble de l’équipe de Visez La Lune. Merci également à tous ceux qui me suivent déjà et qui croient  ainsi en moi. Pour les autres, il n’est jamais trop tard. Je vous invite à suivre mon actualité sur mes réseaux sociaux et ma chaîne YouTube. Les partenaires et les sponsors peuvent également me contacter. Mon équipe se tient à leur disposition.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos