Accueil Technologies [Nigéria] ePoultry.NG, quand le digital permet aux éleveurs de volaille de trouver des financements.

[Nigéria] ePoultry.NG, quand le digital permet aux éleveurs de volaille de trouver des financements.

Par Stecy Arsene

Avec l’expansion du digital, les économies africaines n’ont pas de choix que de s’arrimer à l’évolution technologique. Le Web, en jouant un véritable rôle d’accélérateur dans la commercialisation des divers produits, occupe une place prédominante de nos jours au sein des entreprises. C’est ce qu’a compris, l’entrepreneur nigérian Anthony EBITIMI OWEI. Grâce à sa plateforme en ligne dénommée ePoultry.NG, il permet au citoyen lambda de pouvoir investir dans le secteur de l’élevage de volaille.

Créer une place où l’offre et la demande de financements se rencontrent. C’est l’objectif que semble s’être fixé Anthony EBITIMI OWEI en mettant sur pied ePoultry.  En effet, cette plateforme permet au nigérian lambda désireux d’augmenter ses revenus, d’investir dans des projets d’élevage de volaille.

Une initiative salutaire qui ambitionne à la fois de soulager les entrepreneurs agricoles et offrir aux investisseurs des moyens de faire fructifier leur argent. ePoultry.NG désire ainsi venir en appui aux petits éleveurs en leur apportant les finances nécessaires mais aussi les compétences requises pour augmenter leur capacité de production.

En forte croissance, le marché de la volaille est en constante progression en Afrique. En effet, en 2018 la FAO annonçait une augmentation de 6%. Soit, 11 milliards de dollars US générés par les producteurs et importateurs de la viande de poulet en Afrique. Et ces prévisions devraient encore augmenter au cours de la prochaine décennie. Puisque, toujours selon la FAO, l’augmentation de la consommation de volaille sur le continent d’ici 2050 augmentera de 211%. C’est donc en véritable visionnaire qu’Anthony EBITIMI O., avec sa start-up de crowdfunding spécialisée dans la filière avicole, se positionne. 

ePoultry.NG pour relever les défis quotidiens des petits producteurs

Les défis des producteurs africains sont nombreux. En effet, trop souvent traditionnelles, les méthodes de production ne permettent pas des rendement optimaux. De ce fait, ePoultry.NG est un espoir pour les éleveurs nigérians. Car, les financements obtenus leur permettront d’acheter le matériel adéquat, afin d’accroitre leur rendement.

Aussi, quand on sait que les circuits bancaires traditionnels peuvent très vite s’avérer dissuasifs, l’initiative d’Anthony ne peut que séduire. De l’autre côté, les investisseurs ont ici l’opportunité de multiplier leurs revenus, sans avoir forcément des connaissances dans l’élevage de volaille. Et, pour les rassurer davantage, ePoultry.NG inscrit chaque projet auprès de la Nigerian Agricultural Insurance Corporation (NAIC).

Au final, ePoultry.NG compte véritablement s’imposer comme la référence sur le marché africain. Elle compte notamment à ce jour, 12 000 tonnes de poulets et plus de 38 800 tonnes d’œufs. C’est donc à juste titre que l’initiative d’Anthony  a été choisi par Forbes et Global Start-up Ecosystem comme premier programme d’accélération des start-ups d’avenir au Nigeria. Signe de son importance et de l’engouement qu’elle suscite auprès de la population.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos