Accueil L'Instant Coaching Entrepreneur ou employé, chacun mérite sa place dans la société !

Entrepreneur ou employé, chacun mérite sa place dans la société !

Par Aude Sharys OVONO ALLOGO
Employé ou entrepreneur

Dans un univers en constante évolution, plusieurs débats se lèvent. Ainsi, nous avons d’un côté, ceux qui se vantent d’être des entrepreneurs. De l’autre, nous avons le clan des employés qui revendiquent leur importance. Mais employé ou entrepreneur, sachez que tout le monde à sa place dans la société.

Je vous salue très chers viseurs. La semaine, j’espère est sous une bonne étoile pour chacun de vous. Sur les réseaux sociaux ou dans l’enceinte d’une entreprise, vous avez sûrement déjà été harcelé par ce débat. Les entrepreneurs qui se mettent face aux employés pour présumer qu’ils valent mieux et qu’ils font le développement d’un pays. Les réseaux sociaux, les coachs motivateurs et autres, nous ont rempli la conscience. « Les entrepreneurs sont plus riches que les employés » alors que tout est relatif ! Il y’a des employés payés à 2.000.000 fcfa chaque mois et des entrepreneurs qui tournent à 100.000 fcfa de bénéfice/mois.

Il n’y a aucune concurrence à faire, car les deux sont importants pour le système économique d’un secteur, d’un pays et même du monde.

 

Employé ou Entrepreneur : les différences fondamentales…

D’entrée de jeux, il serait intéressant de dire que les deux fonctions sont complémentaires. Il n’y a pas d’employé sans visionnaire qui bâti une entreprise. De même, un entrepreneur pour grandir a besoin d’employés. 

Les différences entre l’employé et l’entrepreneur sont multiples, les voici :

  • L’employé est un exécutant, l’entrepreneur est un créatif: Un employé a des tâches définies, un entrepreneur non. Il a un planning qui peut changer à cause d’un revirement de situation, d’une circonstance inopinée, etc. L’employé serait plus enclin à avoir un « To do list » rarement changeante, rendant ainsi son planning monotone.

 

  • Un salarié est souvent une personne dépendante des directives, tandis que l’entrepreneur est un fonceur : Eh bien oui ! L’employé est une personne en général qui aime sa zone de confort. Il a du mal à prendre des initiatives. Et, j’ai précisé dans la généralité, car il existe des employés qui n’ont pas peur de la prise d’initiatives. Par contre, l’entrepreneur est une personne qui suit ses idées. Peu importe le résultat, il est de ceux qui foncent et assument.

 

  • La légendaire « liberté entrepreneuriale » et la prison des salariés : L’entrepreneur dispose plus ou moins de son temps et choisi quel dossier traiter en priorité. Le salarié est soumis à un programme qui ne dépend pas de son humeur ou de sa volonté. De plus, l’entrepreneur peut prendre sa journée, faire des sorties, etc. L’employé, quant à lui, devra attendre la pause ou le week-end.

Toutes ses affirmations et différences, vous les avez vus depuis. Dommage, il y en a certaines qui ne tiennent pas toujours la route !

 

La réalité derrière les apparences des deux costumes

Comme je le disais dans un premier temps, l’employé et l’entrepreneur sont importants. Parce que l’économie d’un pays dépend d’eux. Car, à titre individuel, chacun paie des impôts et est un consommateur actif. L’une des différences que personne ne remarque souvent est simple. Un employé est un spécialiste et un entrepreneur est un touche-à-tout.

Pourquoi ? L’employé a certainement suivi une formation pour être un comptable, connaît les rouages du fisc et sait tenir une comptabilité constante à jour. L’entrepreneur, quant à lui, est contraint d’avoir des notions de base dans tous les domaines. Par conséquent, il peut se tromper à plusieurs reprises lors d’une campagne marketing au lancement de la boîte par exemple.

Avant, de m’aventurer dans le domaine de compétences de chacun, il est primordial de dire quelque chose. Démarrer une activité, c’est bien, mais pérenniser son business, c’est mieux. « L’Afrique détient la palme des cessations d’activité, avec un taux de 12,7 % en moyenne, contre 6,8 % en Europe, 9,6 % en Amérique latine et 12 % en Amérique du Nord. » souligne LeMonde.fr. Plus de 72% des jeunes disent être intéressés par l’entrepreneuriat, mais il y en a peu qui se lancent et encore moins qui survivent. En outre, il est bien beau de vouloir devenir entrepreneur, mais en assumerez-vous la charge ?

Mon but n’est pas de décourager les entrepreneurs, mais de faire réaliser à ces spécialistes de la frime : ils ne valent pas moins que les employés. Pendant que, les employés ont un revenu constant chaque mois, l’entrepreneur n’est pas sûr d’assumer toutes ses charges hebdomadaires. Un employé peut faire des prévisions sûres quant à ses prochaines vacances, alors que l’entrepreneur non. On parle beaucoup des obligations du salarié, en oubliant que l’entrepreneur avec ou sans profit, il a des charges. Des charges dont il ne peut se dérober. De plus, avec la cherté de la vie en Afrique, plusieurs sont contraints d’abandonner le train en marche.

 

Entrepreneur ou employé : chacun se vaut !

Vous pouvez être manœuvre pour une entreprise de construction ou CEO d’une friperie, vous êtes importants. Etre employé, ne veut pas dire que vous êtes un raté. Aussi, vous n’allez pas forcément échouer en tant qu’entrepreneur en Afrique. Le tissu économique mondial a besoin de nous tous pour être équilibré.

Les avantages à devenir salariés sont multiples sur la sécurité et ceux pour devenir entrepreneur sur la prospérité aussi. Mais, chacun de nous à une vision, une pensée et des convictions, tout cela est à respecter.

Les guerres entre employés et entrepreneurs doivent cesser. Le véritable combat n’est pas contre l’emploi et l’entrepreneuriat, mais contre la pauvreté. Alors que plusieurs se disputent, il y’ a toujours autant de chômeurs en Afrique. Pendant que certains veulent savoir qui gagne le plus, les infrastructures sont construites par les occidentaux en Afrique. Tandis que l’on se perd dans des débats infondés, plusieurs questions économiques importantes sont négligées. IL FAUT QUE CELA CESSE !

Entrepreneur ou employé, chacun à sa place dans la grande chaîne de l’économie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos