Accueil Art / Spectacle [Effets COVID-19] Le Live-Bar Lounge ferme ses portes et met plus de 15 employés au chômage.

[Effets COVID-19] Le Live-Bar Lounge ferme ses portes et met plus de 15 employés au chômage.

Par Stecy Arsene

Le prolongement du couvre-feu sur l’ensemble du territoire national vient de faire une victime de plus. Le très célèbre club karaoké, le Live-Bar Lounge ferme ses portes. Malgré une certaine résistance au cours de ces derniers mois, la clôture de cet établissement semblait inévitable. C’est dans la soirée du mardi 20 Octobre que leur community manager, a annoncé la fermeture officielle du Live-Bar Lounge pour cause de confinement prolongé via leur page Facebook.

Les amoureux de ce lounge très prisé au sein du Grand Libreville, viennent d’apprendre une bien triste nouvelle. En effet, après un peu plus de 2 ans d’existence, le Live-Bar ferme ses portes. Et cela, de façon définitive. De Nicole Amogho, Manitou, Creol en passant par Boukary ou encore Slya, le célèbre club karaoké n’enchantera plus ses adeptes.

Une fermeture du Live-Bar Lounge totalement compréhensible et justifiée

C’est au travers d’un communiqué officiel paru sur leur page Facebook, qu’ils ont relayé cette pâle nouvelle.

<<Chers clients, en raison de l’épidémie de Covid-19, et un confinement trop prolongé notre établissement ferme ses portes. Notre entreprise, comme celles de nombreux entrepreneurs, se retrouve directement affectée par cette épidémie avec une rupture complète de son activité et donc de son revenu. Courage à notre personnel. Merci à vous, pour votre dévouement ! Force aux petits entrepreneurs! Prenez soin de vous, soyez prudents. Merci à tous!>>

Le Live-Bar Lounge, se retrouve dans la même situation que plusieurs autres structures privées. Réputé pour ses soirées karaokés, et sa gastronomie à tendance latino, ce lounge faisait parti des clubs les plus appréciés de la capitale. Ayant maintenu son équipe en chômage technique, elle n’aura malheureusement pas pu continuer à conserver son personnel. Cela étant dû à une cessation continuelle de leurs activités. En outre, hormis le fait que le Live-Bar Lounge ferme ses portes, c’est surtout ces employés qui en pâtissent. Ce sont, un peu plus de 15 employés qui se retrouvent au chômage. Malgré tout, cette fermeture brusque reste totalement compréhensible.

Délaissé par l’Etat, sans véritables mesures d’accompagnement pour faire face à la crise liée au coronavirus, le Live-Bar Lounge semble ne pas être un cas isolé. Les acteurs du secteur du divertissement sont les plus touchés par cette crise sanitaire mondiale. Vivement un retour à la normale pour une reprise totale des activités tant économiques, que sociales.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos