Accueil Ecologie/Environnement Deep Branch: start-up spécialisée dans la transformation du co2 en protéines

Deep Branch: start-up spécialisée dans la transformation du co2 en protéines

Par Stecy Arsene

les problèmes de l’environnement se sont imposés comme les véritables enjeux majeurs de notre société. Le dioxyde de carbone par exemple, affecte les écosystèmes en participant à l’acidification de l’air et des cours d’eau. Pour éradiquer ce fléau, les entreprises d’hydrocarbures n’hésitent plus à investir dans des projets bas carbone. C’est notamment le cas de la multinationale française Total qui vient de rentrer au capitale de la start-up britannique Deep Branch. Avec comme objectif, la transformation du co2 en protéines pour nourrir les animaux.

Deep Branch est une société britannique de biotechnologie. Elle est spécialisée dans le recyclage du carbone, qu’elle utilise pour convertir le dioxyde de carbone des émissions industrielles en produits divers. C’est une start-up agile à croissance rapide. Elle possède des activités commerciales au Royaume’Uni et aux Pays-Bas permettant la production locale de protéines; tout au long de l’année afin d’assurer la sécurité alimentaire. Dans la poursuite de ses activités, elle vient d’accueillir le géant français Total. Celui-ci vient de l’octroyer un financement à hauteur de 8 millions d’euros. Le but de ce financement est d’accroitre la production et de rendre mondiale la technologie de la plateforme. Deep Branch s’attend à un investissement total de 13 millions d’euros. Grace ainsi aux subventions d’autres partenaires tels que : Barclays, Sunstainable et Impact Capital.

Proton: la solution aux aliments traditionnels de Deep Branch

Le mode de fabrication de ces protéines se fait par la fermentation similaire à cet effet à la vinification. A la différence que, les microorganismes, se nourrissent de co2 et d’hydrogène au lieu du sucre. Surnommé Proton, il peut remplacer ainsi les aliments conventionnels comme le Soja ou le Blé. Selon le directeur Peter Rowe, le Proton est en effet capable de produire 90% d’émissions de carbone en moins. Ce qui le rend par ailleurs meilleurs comparé aux autres méthodes agricoles traditionnelles.

©️ Deep Branch

“Nous ^pouvons notamment etre compétitifs en terme de prix avec ces ingrédients sans etre dangereux pour la planète. Non seulement, c’est un moyen de produire des protéinessans qu’il y ait besoin de terres agricoles, de déforestation ou de surpeche. Mais aussi, parce que l’empreinte carbone de ce produit est extremement faible”, explique-t-il.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos