Accueil Commerce / Vente Ariele BABONGUI, une jeune femme qui fait figure de combativité.

Ariele BABONGUI, une jeune femme qui fait figure de combativité.

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga
Ariele BABONGUI

Elle est la fondatrice du cabinet A.N Consulting Gabon, présidente de l’ONG Leadership In Her, et la maman de Les Saveurs de Mycha. Elle, c’est Ariele BABONGUI. Une jeune femme gabonaise âgée de 29 ans, mère de 5 enfants et accessoirement Conseillère Municipale dans la ville de Port-Gentil.

Ariele arrête ses études en classe de terminale pour s’occuper de ses enfants. Des conditions de vie extrêmement difficiles vont l’orienter très vite vers le monde du travail. “Aujourd’hui, je suis certifiée en management et marketing des entreprises. J’ai plus de 7 années de management, sans diplômes. Mais, j’ai acquis de l’expérience en entreprise tout en apprenant sur le tas. Et au fur et à mesure j’ai gravi les échelons.”, raconte-t-elle.

Certifiée Coach en Développement Personnel en 2019 par le cabinet BGS Consulting, la jeune femme se prépare à mettre sur le marché son premier livre “Être célibataire et entrepreneur“. Retour sur le parcours d’une battante.

De A.N Consulting à Les Saveurs de Mycha, le parcours difficile d’Ariele BABONGUI

Lorsqu’elle se lance dans le monde du travail, Ariele se retrouve opérateur de saisie à Ecobank, puis au CoCAN, gérante d’un motel et enfin délégué commercial au PMUG. Elle démissionne de cette dernière enseigne pour se lancer définitivement dans l’entrepreneuriat.

En 2017, elle ouvre son cabinet A.N Consulting Gabon. Le but est de valoriser les produits et services de grandes entreprises par le marketing. “Aujourd’hui, nous gérons les produits SUNU VIE et SUNU NON VIE, en tant que Conseiller en Assurances.” dit-elle fière.

La purée de tomates de Les Saveurs de Mycha

Énergique et très engagée, elle met sur le marché en 2018, Les Saveurs de Mycha. Une gamme de purées de tomates artisanales. “Je suis partie du constat que les consommateurs désirent de plus en plus manger bio. De plus, cette entreprise me permet de valoriser les produits locaux.”, explique Ariele.

Même si pour le moment, Ariele BABONGUI vend ses produits à la commande, il n’en demeure pas moins qu’elle ambitionne de voir ses petits pots en rayon dans les supermarchés de la place. “Ce n’est pas facile d’attaquer les grandes surfaces. Il y a trop d’exigences à satisfaire. Aussi, en participant au Forum de l’Entrepreneuriat, j’ai gagné une bourse qui me permettra de mieux développer ce projet. Mais, pour l’heure, mon usine est chez moi.”

Conseillère municipale et présidente de l’ONG Leadership In Her

En femme battante, c’est tout naturellement qu’elle s’est lancé en politique afin de pouvoir élargir davantage ses possibilités d’aider à la construction d’un vrai tissu économique au Gabon. “En tant que conseillère municipale, j’ai le devoir de veiller au développement de ma province, et de travailler pour la réinsertion des jeunes.”

Dans la foulée, Ariele BABONGUI lance les activités de son ONG dénommé Leadership In Her. Vous l’aurez certainement compris, la cible principale de cette organisation est la femme. “Nous souhaitons faire éclore l’entrepreneuriat féminin grâce aux actions suivantes : l’éducation de masse à travers des conférences, des formations et des campagnes de sensibilisation et de suivi ; le coaching et développement en entrepreneuriat féminin dans les prisons ; la recherche de financement ;la mise en place des valeurs du leadership féminin dans la province de l’Ogooué Maritime ; etc.”

Le contexte port-gentillais étant particulier, le but ultime de l’ONG d’Ariele est de faire sortir de l’ombre les femmes de cette contrée. Profondément inspirée par Iselle AKWOUE, Tony MBOUMI et votre servante (ça me fait bizarre de l’écrire), Ariele aimerait porter son ONG à l’échelle nationale. Elle la voit déjà avec un centre de formation et une bibliothèque. D’ailleurs, si vous souhaitez l’accompagner à la réalisation de son rêve, contactez-la à partir de sa page Facebook ou par téléphone au +241 62 85 52 63 et même par mail leadershipinher@gmail.com.

On se quitte avec cet instant coaching d’Ariele BABONGUI : “Je suis fière de la femme que je suis aujourd’hui car j’ai traversé une période difficile pour le devenir. Je dis souvent : “N’arrête pas d’avancer, même quand tu n’as plus de forces. C’est à ce moment précis que tu deviendras meilleur.” Se battre pour réussir c’est avoir l’esprit de compétition. La peur d’échouer est un frein à votre réussite personnelle.”

Si vous aussi, souhaitez vous faire connaître n’hésitez pas à nous contacter sur WhatsApp au +241 07 34 18 60 ou par mail à contact@visezlalune.net. A très vite !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos