Accueil Conseil / Etudes [Portrait] Julia Ogouebandja, architecte et copropriétaire d’un Fast-Food à Libreville.

[Portrait] Julia Ogouebandja, architecte et copropriétaire d’un Fast-Food à Libreville.

Par Stecy Arsene

Un architecte est un génie dont le talent est inné. Il se sent toujours attiré par cette envie de créer, de révolutionner et de rendre le monde meilleur par le dessin. Mais pas que. Julia OGOUEBANDJA est cette architecte de génie qui voit le jour à Rome le 24 Mai 1989. De parents Omyènè, la jeune femme est une passionnée d’art sous toutes ses formes. Et ce, depuis son plus jeune âge. C’est donc en toute logique qu’après l’obtention de son bac en 2008, elle emprunte ce chemin.

« Récemment, je me suis retrouvée à réfléchir sur ma carrière et à demander d’où venait ma passion pour devenir architecte. Quand j’étais petite, j’aimais la capacité à communiquer par le dessin. J’étais armée de rien d’autre qu’un crayon, un morceau de papier et mon imagination. En utilisant ces trois choses simples, je pouvais non seulement jouer, mais aussi raconter des histoires intrigantes. L’architecture n’est pas seulement une question de construction, c’est aussi une question d’art, de sculpture, de forme, d’histoire, de musique et d’inspiration. »

Julia OGOUEBANDJA

Après un BTS, une Licence et un Master en Architecture Design, Julia décide de suivre un cursus en complément de sa formation de base. «Après l’obtention de mon Master, j’ai eu l’idée de poursuivre mes études. Dans l’optique d’accompagner mes clients du début à la fin de leur projet, j’ai ainsi opté pour une formation en Architecture d’intérieur et décoration intérieure. Celle-ci, débutera à Paris et se terminera dans le Maryland, aux USA.», explique t-elle.

Allons à la découverte de cette femme inspirante !

Julia et ses débuts d’architecte…

Architecte indépendante depuis 2017, Julia OGOUEBANDJA crée  Jo Architecture & Design le 12 juin de cette année là. A la quête de sa liberté professionnelle, son entreprise voit le jour.

Pour mettre en valeur toutes ses années de formation, il lui manquait quelque chose. C’est alors qu’elle ressentit l’envie de créer et de permettre à d’autres artistes comme elle, de s’exprimer sans détour en laissant parler le génie en eux.  « C’est une chose effrayante de passer de l’école d’architecture au monde réel. Il y a tellement d’inconnues quand on sort de l’école d’architecture. Je me posais énormément de questions. Dans quelle entreprise dois-je me rendre ? Est-ce que j’en sais assez pour travailler sur un projet qui sera réellement construit ? Suis-je assez compétente pour me lancer dans l’ouverture de mon propre cabinet ?… Avec plusieurs stages dans des cabinets d’architecture à Miami – chez Kobi Karp -, et ici à Libreville – chez Mr Okengue et Mme Cardot -, j’étais plus rassurée. Je me suis dit qu’après tout, nous sommes tous confrontés à l’étape de notre vie où nous devons enfin faire le saut de l’école à la vie professionnelle.» raconte Julia.

Quel rôle jouera JO Achitecture & Design dans votre projet ?

L’architecte est confronté à une multitude de situations différentes qu’il doit savoir gérer. Tous les jours, il passe par différentes étapes, toutes très importantes, dans la réalisation d’un projet. De l’étude à l’exécution en passant par la phase de la conception, un projet architectural se doit d’être muri et envisagé dans l’esprit avant d’être matérialisé. Julia OGOUEBANDJA et son cabinet ne dérogent pas à cette règle.

Dans un premier temps Jo Architecture et Design s’entretiendra avec vous afin de définir vos exigences ainsi que les objectifs de votre projet. C’est la phase d’étude. Cette étape vous permet d’envisager les différentes voies que votre projet pourrait emprunter. 

Une fois que vous aurez choisi l’option de design qui vous convient le mieux, Julia OGOUEBANDJA et son équipe affineront le design. À ce stade, le design que vous aurez sélectionné sera celui retenu pour toutes les modifications et révisions demandées. Une mise à jour de l’estimation des coûts est également fournie à cette étape de conception. “Nous prenons très au sérieux les budgets de nos clients. Et nous efforçons continuellement de fournir des estimations précises tout au long des premières étapes de la conception.” précise la jeune entrepreneure.

Viens enfin l’exécution du projet. L’architecte ne pouvant travailler seul, s’entoure à ce moment-là de plusieurs autres artisans. Des électriciens, des menuisiers, des peintres, des plombiers, etc…

Jo Architecture & Design

L’ouverture d’un cabinet concerne de vrais projets, de vrais clients et de vraies contraintes. Même s’il est vrai que c’est très stressant, c’est tout aussi gratifiant.
A Libreville, vous avez certainement déjà aperçu une des œuvres de cette société architecturale.  On peut citer entre autres : la Casa Blanca villa privée et les Parasoliers (des logements sociaux).

Quand Julia et son équipe conçoivent une maison ou un immeuble, ils y vont à fond ! Son cabinet crée des scénarii, dans le but d’immerger les gens dans un univers imaginatif et créatif.

J’aime voyager dans de nouveaux endroits, découvrir la culture et m’immerger autant que possible dans la vie locale. Architecte de métier, j’ai toujours besoin de découvrir. Quand je voyage, rien ne m’excite plus que de voir l’architecture et de découvrir la culture. Pourquoi ? Parce qu’elle est très probablement nouvelle et qu’elle, n’a rien à voir avec la mienne. Mon inspiration vient principalement de l’architecture aux États-Unis.

Julia Ogouebandja

L’architecture pour s’exprimer, la cuisine pour s’évader

D’un art à un autre, Julia OGOUEBANDJA est une femme aux multiples facettes. En effet, en plus de sa casquette d’architecte accomplie, elle revêt aussi celle de passionnée de cuisine.  C’est cette passion commune avec son frère qui la conduit à ouvrir Black Burger, un fast-food. « Très attirés par l’art culinaire, mon frère et moi avons décidé de nous lancer dans la restauration rapide en ouvrant un fast-food. Nommé Black Burger, il est situé a l’entrée de la 1ère cité d’Angondjé. L’objectif est de le développer une chaîne de fast-food africain à travers l’Afrique dans un premier temps, et à l’échelle mondiale par la suite», précise une Julia OGOUEBANDJA optimiste.

Etre architecte ne requiert pas forcément d’être bon en maths

L’un des métier le plus rêvé après avocat et médecin, c’est certainement celui d’architecte. Cependant, une idée très répandue selon laquelle il faut être un crack en mathématique, freine plusieurs dans leur élan. Julia a tenu aà rassurer nos lecteur sur cette “fausse idée”. “Je ne peux pas vous dire combien de fois les gens m’ont dit ça. Mais, la réalité est que la plupart des architectes ne sont pas très bons en maths non plus. Ceux qui le sont, utilisent ces compétences pour devenir ingénieurs. Honnêtement, les maths sont en fait le premier test pour devenir architecte.”

Dans chaque domaine, il faut avoir une mentalité de gagnant et se dire
“…je sais que je suis nul en maths et je ne sais pas comment je vais m’y prendre, mais je vais trouver comment me frayer un chemin à travers les maths, le calcul, la physique et les structures. Je vais créer la meilleure équipe de soutien pour m’aider à comprendre et à surmonter tous ces cours difficiles”.
Vous trouverez des obstacles dans chaque domaine, que ce soit l’architecture ou l’entrepreneuriat. Faites-en une force, car il faut avoir un mental d’acier. »

Julia Ogouebandja

Retrouvez Jo Architecture & Design, ainsi que Black Burger sur leurs pages Facebook respectives.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos