Accueil Marketing / Stratégie commerciale AGOS-Hub, l’agence de sondage de Michel NDONG ALLOGHE

AGOS-Hub, l’agence de sondage de Michel NDONG ALLOGHE

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga

Michel NDONG ALLOGHE est un jeune homme de 26 ans qui a lancé une plateforme appelée Agence Gabonaise d’Opinion Sociale (AGOS – Hub). Sa mission principale est d’accompagner les clients, avec les différents outils dont ils disposent, pour des études statistiques fiables. Le but étant qu’elle soit un outil d’aide à la décision ou au peau-finement de stratégies.

“Cette idée m’est venue en 2016, durant mes années estudiantines lorsque j’étais Secrétaire Général de la Junior entreprise de mon école. Nos différents clients étaient des entreprises qui manquaient d’informations concernant leurs marchés, leurs prospects et  faisaient appel à nos services pour des enquêtes. C’est à ce moment, que j’ai mûri l’idée de mettre en place un cabinet d’étude de marché spécialisé dans le sondage. J’ai consulté plusieurs personnes dont deux professeurs à qui je tiens à rendre hommage : M. Guy GWETH (spécialiste en intelligence économique) et M. Pierre Daniel INDJENDJE NDALA (Enseignant Chercheur et spécialiste en statistiques décisionnelles) qui m’accompagnent jusqu’à ce jour.”

 

Parcours d’un visionnaire

Michel a fait toute sa scolarité à Libreville et obtient son Baccalauréat en série B au lycée Paul INDJENDJET GONDJOUT en 2013. Il gagne ensuite le concours d’entrée à BBS School of Management et en ressort diplômé en 2016. Au sortir de là, il effectue plusieurs stages au sein d’institutions financières de la place.

La même année monsieur NDONG ALLOGHE s’associe à Amanda BILOGUE NDONG, Yannick LOMBA, Nicolas ELLA MINTSA et Vincent NGOUA OVIE pour créer cette jeune pousse.

“Notre vision, dans un premier temps, est de vulgariser par notre voix la pratique du sondage. C’est une méthode assez méconnue, vue nos coutumes ancrées dans l’oralité. Devant l’émergence de notre continent, pouvant se mesurer ici avec la progression de la classe moyenne africaine estimée à 350 millions d’habitants selon le rapport annuel de la Banque Mondiale, le consommateur africain ne doit pas rester en marge du processus. Son avis est important et compte puisque c’est lui qui se trouve au bout de la chaîne. Nous nous inscrivons dans le cadre et le respect du Code International ICESOMAR que nous avons pour aiguilleur et qui régit les études marketing. Nos valeurs sont le professionnalisme, la confidentialité et le travail.”

 

Quel intérêt d’une telle agence ?

J’aime bien les initiatives mais, cela ne m’empêche pas d’avoir du recul et un esprit critique. Alors, dernièrement j’ai découvert Typeform et Google docs avec lesquels on peut réaliser des sondages. Quelle est l’importance alors de faire appel à AGOS-Hub ? Lui ai-je demandé. “Avant d’y répondre, je voudrais rappeler le contexte actuel : notre continent, notre Sous-Région et en particularité notre pays manquent de données statistiques sur tous les plans. C’est un gros frein pour les investisseurs. Pour ceux qui savent comment se déroule une étude de sondage, il faut avoir des éléments que je dirais simples et basiques, tel que la population cible et ensuite dégager un échantillon par la suite.”

Alors comment faire un sondage fiable, homogène et représentatif sans disposer des éléments simples et basiques cités plus haut ?  La réponse est simple : grâce au « 3C ». C’est à dire la communauté de consommateurs, clients et citoyens.”

Michel m’explique que c’est une communauté homogène et représentative dans leur population mère. Elle est de ce fait adaptable aux différentes cibles de ses clients. C’est « une population optimale ». Leurs études se font sur le terrain. Encore appelé renseignement humain (dans le jargon de l’intelligence économique), le terrain représente 80% des études. Les 20% restant représentent l’apport sondé des « 3C ».

Ce cabinet utilise les normes internationales pour garantir la fiabilité et la confidentialité de ses clients.  “Je voudrais citer Madame Vera SONGWE Secrétaire Générale de la Commission Economique Pour l’Afrique (CEA) qui a dit lors d’une interview : « le Continent Africain ne doit pas copier des solutions venues d’ailleurs. » Alors, inventons-nous !”

 

Les difficultés sur le parcours…

AGOS Hub est née il y a 2 ans certes, mais elle a  connu une période d’intermittence. Cependant, elle a repris pleinement ses activités en fin d’année 2017. “Le marché est bel et bien présent avec ses opportunités. C’est à nous de montrer nos qualités à tous, afin de susciter l’intérêt. En outre, nous avons déjà quelques clients et nous les remercions d’ailleurs pour la confiance qu’ils nous accordent.”

Les difficultés demeurent nombreuses malgré la bonne volonté de ces jeunes gens. La plus grosse étant le financement. “Neanmoins, la plus grave demeure le doute. M’explique Michel. Lorsqu’il s’installe, il gangrène le moral et si vous n’êtes pas fort et bien entouré, il passe à la phase « métastase ». Pour éviter cela, il faut opter souvent pour la stratégie dite du bélier qui consiste à foncer tête baissée parce que là où il y a un obstacle, se trouve un chemin. Notre challenge est que nos études puissent être des références et des outils d’aide à la décision aussi bien pour l’Etat, les institutions que les acteurs économiques.”

 

… mais aussi des perspectives d’évolution

Pour les projets futurs, ils en ont. Mais, il faudra garder votre mal en patience parce que Michel a préféré me botter en touche.

Ceci dit, avant le traditionnel instant coaching, je me dois de vous rappeler, cher viseur, que créer une entreprise requiert de prendre des risques. Mais, on en prend pas à tous les coûts. Il y en a qu’on peut essayer de maîtriser. Et l’une des manières de le faire, est de savoir si le besoin que l’on veut combler existe. Et pour le savoir, une agence comme AGOS-Hub saurait vous apporter les données pertinentes qui vous permettront de savoir plus ou moins vers quoi vous foncez. Alors prenez le temps de les contacter en passant directement par leur page Facebook.

 

Pourquoi, selon Michel, vous devriez vous lancer ?

Je vous laisse avec l’instant coaching de Michel NDONG ALLOGHE. “Notre continent est le 2ème continent le plus attractif derrière l’Asie. Il y a tant de choses pour ne pas dire trop de choses à faire ! Commencez par croire en vous et en vous seulement. Ne demandez pas trop à l’Homme. Chaque jour doit avoir sa mission. Être conscient de son talent ou de son don est une chance et une chose. Ne pas l’exploiter est un réel gâchis, non seulement pour soi mais c’est aussi une forme d’ingratitude et d’égoïsme pour les autres. Si vous êtes doué dans quelque chose, alors n’hésitez pas. Lancez-vous ne serait-ce que pour les personnes que vous pourriez aider et n’ayez peur de rien . L’adversité ne doit pas être un obstacle mais un atout. Xi JINPING, Président de la République Populaire de Chine a dit : « les couteaux s’aiguisent sur la meule, comme le caractère se forge dans l’adversité .”

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos