Accueil Mode/Couture Linous Katoch :”Le mannequinat est un métier noble.”

Linous Katoch :”Le mannequinat est un métier noble.”

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga
Linous Katoch

Samuel AMEGANDJI NDONG, ou si vous voulez Linous Katoch, ou Linous Le Chevalier est né à Lambaréné le 22 Novembre 1990. Détenteur d’un Master 2 en Activités Littorales et Maritimes (obtenu à l’Université Omar Bongo de Libreville), Linous Katoch est un mannequin professionnel gabonais. Plongeons dans l’univers d’un passionné par la coiffure, le makeup et de l’esthétisme !

Depuis sa tendre enfance, le jeune homme est fasciné par la classe et l’élégance dégagées par les mannequins. Voyant ses atouts pour le métier, c’est en 2009 qu’il se lance dans le milieu en faisant un passage éclair à l”agence Maya Fashion. Cependant, c’est en 2013 que les choses sérieuses débuteront. Après une formation assidue et rigoureuse à l’agence Pro Mixte African Style dirigée de main de maître par M. Jules Aristide (coach et styliste de renom d’origine Gabonaise). “L’environnement dans lequel j’évolue s’oriente davantage vers l’entrepreneuriat. J’ai alors très vite réfléchi à la manière dont mes hobbies pouvaient devenir bien plus que ça. Donc, à partir de 2015, ma vision du mannequinat a changé et la manière de diriger ma carrière aussi. D’ailleurs, actuellement c’est la structure Boomerang Africa Consulting dont la directrice, madame Fiurella Theodose, est la gérante, avec qui je travaille.”

Mannequin oui, mais surtout entrepreneur…

Malgré son amour pour le mannequinat, les parents de Linous Katoch ne sont pas toujours d’accord avec son choix de vie. “Avec tous les préjugés qu’il y a autour de ce métier, il faut dire qu’ils ne sont pas très emballés.” dit-il.

Espace libre

Si on en croit le fait que cette activité ne lui permette pas payer toutes ses factures, on serait en droit de comprendre la position de ses parents. “Avec la rareté des contrats de ce secteur d’activité au Gabon, c’est un peu difficile de vivre essentiellement de mannequinat.” explique Linous Katoch. Pourtant, le jeune prodige ne se laisse pas démonter pour autant. En effet, à la tête d’une petite structure de coiffure et de makeup à domicile, les revenus du mannequinat sont très vite complétés.

Linous Katoch

Linous Katoch

Grâce à sa persévérance, Linous a pu participer à plusieurs événements de mode. Il a été notamment à la Libreville Fashion week, au Défilé arc-en-ciel de la maison Nangadef création, à la Gabon Fashion week caritative, à la Festisape, au L’kuele Bruch (le salon du mariage), à la Fashion show chou (au Gabon), au FIMO et Mélomode (Lomé), Ibi ilé Fashion Runway où il a obtenu un trophée de mérite. Il a également défilé au Yaoundé international Fashion show (Cameroun).

Linous Katoch, ce sont aussi des projets d’avenir

Aujourd’hui, avec cette expérience internationale, Linous Katoch envisage de faire les plus grands podiums du monde et surtout de collaborer avec les plus grandes marques. Il désire également créer une plateforme de valorisation des talents made in 241 (ndlr: Indicatif du Gabon). Si vous souhaitez travailler avec lui, vous pouvez directement contacter son manager où le joindre via ses réseaux sociaux Facebook, Instagram ou Twitter.

“Le septième art en général est un secteur d’activité assez négligé dans notre pays. Le mannequinat est un peu dans la même situation. Il faut parfois des mesures d’accompagnement lorsqu’il s’agit de représenter le pays à l’international. Ca ne suit pas ! En conséquences, notre pays est difficilement représenté dans les événements importants.” regrette Linous. Toutefois, il invite ceux qui souhaitent en faire un travail à temps plein à faire preuve de détermination. “Le mannequinat est un métier noble. Prenez la peine de suivre assidûment une formation. Restez accrochés à ses principes et ne prenez jamais de raccourcis. Mettez du sérieux dans tout ce que vous faites.” conclut-il.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos