Accueil TechnologiesSciences Nicaise LEPENGUE et son Wavé-fortex, une gamme de compléments alimentaires aux vertus multiples.

Nicaise LEPENGUE et son Wavé-fortex, une gamme de compléments alimentaires aux vertus multiples.

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga
Wavé-fortex

“Wavé-fortex, le complément alimentaire qui (re)donne du punch à vos vies !” C’est le slogan que j’aurais pu imaginer si j’en étais le propriétaire. (Rires)

Hello les viseurs ! J’espère que c’est la grande forme chez vous. Ce que vous allez lire aujourd’hui est l’un des articles qui dort depuis longtemps dans mes brouillons. J’ai fait le pari cette année d’être plus régulière sur le blog et de vider mes instances. C’est donc parti pour le déstockage !

Commençons cette opération par un scientifique de génie. Il s’appelle Nicaise Alexis LEPENGUE et est originaire de la province de l’Ogooué Lolo (c’est au Gabon). Âgée de 48 ans, il est Maître de Conférences CAMES (Professeur Associé dans le système français) en Sciences Biologiques. L’homme anime, depuis 2012, un laboratoire de recherche travaillant sur diverses thématiques : les Biotransformations, Phyto-alicaments et Phytorémédiation.

Wavé-fortex est l’un des produits issus de ce laboratoire et aujourd’hui commercialisé, pour le grand bonheur de tous. Retour sur un complément alimentaire 100% gabonais et issu de la biodiversité de ce beau pays.

Nicaise LEPENGUE, c’est une expérience reconnue dans la recherche universitaire

Avant de présenter le produit, il convient de parler de celui qui en est l’auteur. Nicaise grandit au sein d’une famille de 4 enfants dont il est le dernier. Lui-même, aujourd’hui père de 5 enfants, se définit comme “le père d’une multitude d’enfants spirituels”, par le miracle de sa foi chrétienne.

Monsieur LEPENGUE fait toutes ses études primaires à l’Ecole Publique de Diénga. “Après 4 ans passés au Lycée d’Etat de Koula Moutou, sanctionnées par un BEPC, je fus orienté en 2nde S au Lycée d’Application Nelson Mandela. En 1992, j’obtins un Bac D, au Lycée National Léon Mba, avant d’être orienté en Chimie-Biologie-Géologie à Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM).”

Son DUES en poche en 1994, il s’envole pour la Côte d’Ivoire, où il valide tour à tour ses diplômes de Licence, Maîtrise et DEA, à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, en Biologie des transformations. En 1999, il engage un travail de thèse de doctorat sur une thématique appliquée gabonaise. Elle porte sur l’identification et la caractérisation des biotoxines de Phoma sabdariffae, un deuteromycète phytopathogène. Une étude menée en associant les universités ivoiriennes et françaises. “J’obtins mon doctorat d’université 5 ans plus tard (avec une mention Très honorable et les félicitations du jury) avant d’être recruté à l’USTM, au Département de Biologie.”

Depuis 2010, il occupe le poste de Chef de ce département, obtenu Conseil des Ministres. L’année suivante, il est admis sur les listes d’aptitudes aux fonctions de Maître Assistant CAMES. Et depuis 2015, à celles de Maître de Conférences CAMES, avec à chaque fois la Côte A, à l’unanimité.

En marge des activités académiques sanctionnées par l’encadrement de plus d’une centaine de mémoires de Master, le Docteur Nicaise Alexis LEPENGUE est à la tête d’un laboratoire. “Ce laboratoire compte aujourd’hui une quinzaine de doctorats formés depuis 2012. Notre production scientifique se chiffre à quelques centaines d’articles publiés dans diverses revues indexées.” C’est un expert CAMES et AUF dans plusieurs programmes d’enseignement et de recherche scientifique (AQ, PTR, PRED…), et un Enseignant-Chercheur associé à de nombreuses universités africaines et européennes.

Wavé-fortex, le complément alimentaire qui donne de l’énergie

Mis en place grâce au soutien technique de plusieurs promotions d’étudiants du Départements Biologie de l’USTM, Wavé-fortex est un complément alimentaire conçu depuis 6 ans dans son laboratoire et ce, après une dizaine d’années de recherche. “Wavé-fortex est un nom composé. Il est formé à partir des terminologies gabonaises et latines. Wavé dans plusieurs groupes ethniques du Gabon (dont le Nzébi) est un groupe verbal signifiant ‘‘Qui génère ; qui produit’’, en prononciation articulée. Fortex est un terme latin francisé qui indique la force. En conclusion Wavé-fortex signifie littéralement ‘‘Produit qui donne la force’’. Ce nom a surtout été choisi en hommage intime à un grand frère disparu, feu Wavé-Paul Boukamba. Un homme très en avance sur son temps, et dont la vie fut le reflet vivant de cette philosophie existentielle. Il a fortement impacté mon devenir académique et social.”  m’explique le chercheur.

D’un point de vue purement scientifique Wavé-fortex est une gamme comprenant plusieurs produits phytoalicamentaires, c’est-à-dire des aliments aux propriétés médicinales. Cette gamme contient notamment le Diabetex (contre le diabète), le L-ferritec (contre les anémies), le Confort (contre les hypertensions et les impuissances sexuelles), et Ikenguy (très efficace contre les impuissances sexuelles et les éjaculations précoces). Tous ces produits sont reconnus et brevetés par la communauté scientifique mondiale (OMPI). “Notre laboratoire compte encore de nombreux autres produits en cours de formalisation, que vous découvrirez aussitôt les autorisations scientifiques accordées.”

Wavé-fortex puise ses origines dans les problèmes de santé publique

Des résultats de quelques travaux préliminaires en santé publique indiquaient de très fortes prévalences des maladies de dérèglement métabolique (hypertension, diabète, impuissance sexuelle…) au sein de la société gabonaise. La recherche du Docteur LEPENGUE sur les Phytoalicaments a été motivée par ces données. “Compte tenu des limites actuelles des traitements classiques, et la rémanence des molécules synthétiques, il était urgent de penser à des thérapies alternatives, basées sur la consommation des molécules naturelles locales.” souligne-t-il.

Avec l’avantage de la forêt dense et endémique gabonaise, il décide alors d’axer ses recherches sur des plantes sauvages forestières combinant les propriétés alimentaires et médicinales. “Ce concept a l’avantage de minimiser les effets secondaires, et surtout de tolérer des consommations de longue durée, contrairement aux produits synthétiques.”

Conçu au Gabon, mais vendu dans le monde !

Fière qu’il figure parmi les têtes pleines de notre pays, je le suis encore plus parce qu’il a une vision qui transcende les frontières. En effet, les produits du Docteur Nicaise LEPENGUE sont aujourd’hui consommés dans une quinzaine de pays aussi bien africains qu’européens. Ils sont exposés et vendus chaque année dans de nombreuses universités des pays membres du CAMES (Dakar, Yaoundé, Niamey, Brazzaville, Abidjan, Lomé, Ouagadougou, Cotonou, Toulouse, Bruxelles…).

Au Gabon, ces produits sont disponibles dans les principaux centres urbains (Libreville, Port Gentil, Franceville, Koula Moutou, Mouila, Makokou, Lambaréné, Oyem, Moanda, Lastourville…). En novembre 2019, en plus de la vente habituelle, ils ont été en exposition à Ouidah au Bénin, dans le cadre des 4e journées scientifiques africaines.

Il paraît donc logique que le produit reçoive des distinctions, notamment les OUC de 2018 (du CAMES) et diverses publications scientifiques internationales. “La gamme Wavé-fortex a reçu des brevets scientifiques (OAPI, OMPI, OGAPI) et un prix d’excellence gabonais, au Concours National du Plan d’Affaires (CNPA), en 2018. Mais la plus grande satisfaction de notre groupe aujourd’hui, est de savoir que ces produits apportent au quotidien des solutions dans de nombreuses familles, à travers la planète.” précise Nicaise Alexis LEPENGUE.

Des perspectives positives pour le gamme de produits Wavé-fortex

Même si le scientifique y met du coeur, il n’en demeure pas moins que son chemin est jalonné de difficultés. “La recherche scientifique manque globalement de soutien au Gabon. Et, finalement c’est le budget familial qui est hypothéqué, à défaut de contracter de lourdes dettes. Par ailleurs, la politique d’exportation est tellement coûteuse qu’il n’est pas facile de se vendre à l’extérieur du pays. La création d’entreprise est aussi rendue difficile, par l’étranglement des impôts sur des projets embryonnaires. Enfin, plusieurs compatriotes peinent encore à accepter les produits gabonais, pourtant fortement demandés et appréciés dans d’autres pays. Ils pensent à tort qu’il n’y a pas de recherche au Gabon.”

Malgré cet environnement qui décourage, l’homme poursuit son rêve d’imposer Wavé-fortex comme une solutions aux problèmes de santé de la société. “Nous comptons développer davantage le projet car la demande est réelle, et la santé alimentaire de nombreuses populations en dépend. Nous sommes actuellement localisés à Franceville, à l’USTM. Mais, nous sommes en train d’aménager un site privé entièrement dédié à ce projet. Nous sommes également en phase de domestication des plantes sauvages, avec la mise en place des parcelles expérimentales au District de Diénga.”

Nicaise et son équipe envisagent couvrir tout le Gabon, et installer une représentation scientifique du projet à Libreville la capitale. En attendant, contactez le Professeur Nicaise LEPENGUE au +241 077 68 43 62 ou 066 76 47 38. Vous pouvez lui envoyez un mail à lepengue_nicaise@yahoo.fr.

Avant de refermer cet article, comme il est de coutume, l’entrepreneur du jour a tenu à délivrer son message à la jeunesse africaine. “Construisez chacun un rêve qui contribue au développement de la société, et battez-vous pour le réaliser par le travail. On devient toujours ce qu’on pense, et on réalise ce dont on a constamment rêvé, même confusément. La réussite ne surgit jamais du néant. Ceux qui ont la foi sont particulièrement favorisés dans cet exercice, car c’est la principale philosophie de toutes les sages écritures saintes.”

A très vite chers lecteurs…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos