Accueil Art / Spectacle Randa NDONG, la crooneuse et écrivaine gabonaise en studio pour une tuerie à Noël !

Randa NDONG, la crooneuse et écrivaine gabonaise en studio pour une tuerie à Noël !

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga
Randa NDONG

Hey les viseurs ! Devinez qui est de retour ? Bah moi ! (rires) J’espère que vous allez bien. Moi, ça va super bien. J’ai enfin fini ma formation ici en Côte d’Ivoire. Et pour le coup, je suis de retour avec le portrait d’une amie. Randa NDONG est son nom d’artiste. Mais à la base, elle s’appelle Rosine Abla NDONG BIYOGHE.

Je l’ai connue au lycée. Victime du succès que sa voix majestueuse lui a très tôt procuré, je l’appelais Céline DION du Gabon. A juste titre d’ailleurs parce qu’elle interprétait ses chansons à la perfection. Randa a 35 ans aujourd’hui et cet article c’est pour lui souhaiter un joyeux anniversaire ! Donc chuuuuut, faites du bruit et partagez le lien autant de fois que possible !

Dans la vie, Randa NDONG est une personne tout à fait normale

Randa est un acronyme qui regroupe ses prénoms et son nom de jeune fille. Et, NDONG est son nom d’épouse.  Assistante de direction bilingue, elle est née de parents gabonais et togolais. “Ma passion pour la chanson naît assez tôt. A la maison, je cassais les oreilles à tout le monde à longueur de journée avec mes interprétations d’artistes connus. Il faut dire que je suis née dans une famille où tous ont reçu en don la voix. Mon défunt père lui-même (paix à son âme), faisait du théâtre et de la chanson lorsqu’il était plus jeune.”
Ainsi que je vous le disais en introduction, j’ai connu Rosine au lycée, puisqu’on fréquentait le même. Et, même si j’étais complètement noyée dans la foule de ses admirateurs, je n’ai jamais réellement pu oublier ce don qu’elle a pour la chanson. Alors quand plusieurs années plus tard, nos chemins se croisent à nouveau la fusion devient très vite intense.

Dans nos séances de rattrapages, pour savoir ce qui s’était passé dans nos vies respectives, j’ai appris qu’elle a perdu son père très tôt. Décédé alors qu’elle était en classe de 4ème, elle m’avoue que cela a été assez compliqué pour elle et ses frères et sœurs. “J’ai dû faire un choix entre poursuivre le rêve de ma vie et, devenir adulte pour m’assumer et assumer mes cadets. Ce n’était pas possible de me lancer dans la musique qui se trouvait être une aventure risquée pour moi.”

Dans ses débuts, son talent lui fait peur

Au lycée, Rosine soulevait déjà les foules et avait mis tout le monde d’accord sur son talent. Elle touchait (et heureusement c’est toujours le cas) les gens au plus profond d’eux. Cependant, l’artiste en avait peur. “J’avoue que c’était effrayant (lol). La première fois que j’ai chanté devant un public autre que ma famille, sa réaction m’a surprise. Ils sont restés silencieux une dizaine de secondes avant de commencer à applaudir et crier de joie. J’étais tétanisée ! Du coup, je me suis enfuie. Je n’avais pas encore conscience de ce que j’avais. Cependant, ça me procurait du plaisir d’égayer toutes ces personnes qui voulaient entendre ma voix, m’entendre chanter.”

Randa NDONG

Je ne cesserais de vous le répéter tant que votre talent n’est pas manifesté, il y a cette sensation de manque ou d’inachevé qui s’emparera toujours de vous. Aujourd’hui, Randa NDONG l’expérimente. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle a choisi de laisser à son talent la chance d’éclore. “Cette passion ne me quitte pas. Je veux au moins essayer avant d’abandonner définitivement. On ne reçoit pas un don pour ne pas s’en servir.”

Randa NDONG, c’est aussi un roman sur le marché

Lorsque vous irez sur sa page, vous verrez écrit “entrepreneure, écrivaine et chanteuse” sur sa photo de couverture. En effet, Randa est une femme pluridisciplinaire qui sait aussi bien manier la plume que le micro. Son premier roman s’intitule “La traversée”. Il est en vente sur commande à La Maison de La Presse ou au +241 077 86 29 98 à 12 000 FCFA.

C’est une fusion entre réalité et fiction. “En dégustant le roman, vous vous découvrirez peut-être, au travers de la vie de Tessa. Une jeune femme qui va devoir faire face à une grosse déception, en essayant d’oublier le mariage qui l’a conduite à demander le divorce. Alors que tout va mal pour elle, elle va vivre une perte qui va la bouleverser encore plus. Heureusement que la vie est une grande pochette à surprise.” annonce l’écrivaine.

Noël c’est l’occasion pour Randa NDONG de vous offrir un cadeau

De retour dans ses premières amours, Rosine se prépare avec beaucoup d’entrain à vous offrir un super Noël. “Ce sera mon cadeau de Noël à mes fans, qui sont de plus en plus nombreux à me suivre alors que je n’ai pas encore réellement de produit sur le marché. Ce sera ma façon à moi de leur dire merci.” Me confie la crooneuse. Soyez donc préparés à recevoir le tube de cette fin d’année !

La jeune femme travaille dur et ne lésine pas sur les moyens pour utiliser le talent que Dieu a placé en elle. “On peut faire le choix de suivre une autre voie. Mais, on ne sera jamais accompli que si l’on vit sa propre vie. Donnez vous les moyens de réaliser vos rêves. Croyez en vous et commencez à agir. Osez ! Il n’y a que comme ça que ça marche. “Le génie c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration” a dit Thomas Edison.”

Pour la contacter, écrivez à officielranda@gmail.com ou appelez au +241 077 86 29 98 ou +241 07 34 18 60 (WhatsApp uniquement) pour le booking. Je peux vous garantir que vous entendrez parler de mon poulain et en très bien !

A bientôt !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos