Accueil Evènement La marque “Work’Up” en vente privée à Libreville le 29 Novembre 2019.

La marque “Work’Up” en vente privée à Libreville le 29 Novembre 2019.

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga
Work'Up Wear

Quand Jeff Patrick EKOMY, la trentaine et gabonais jusqu’à la chaussette, s’est rapproché de moi pour me parler de Work’Up, j’ai tout de suite été conquise. Il a cette passion et cette fougue que je reconnais aux personnes illuminées et qui ont la gagne en elles.

Cet étudiant en Management d’Entreprises est parallèlement étudiant en Nouvelles Technologies de l’Information (IT)  à ACCRA au GHANA.  “Par ailleurs, me confie-t-il, je suis aussi graphiste free-lance (indépendant), depuis quelques années déjà.”

En tant que graphiste, il a travaillé sur de nombreux projets. Il a notamment collaboré avec le réalisateur gabonais Kizo Yoko sur son court métrage nommé “Briser-er”. Il portait sur la lutte contre le cancer du sein. La firme Sony Music a également fait appel à ses talents pour la conception graphique d’un dossier dans le cadre de la tournée africaine de l’artiste Davido en 2017. Cependant, l’une de ses collaborations la plus connue est l’album “Black Roses” du rappeur Koba Building. Vous pouvez apprécier son travail sur sa page Facebook et son compte Instagram.

Pour cette boule d’énergie qui a soif de connaissances, les activités ne se limitent pas qu’aux études et au graphisme. En effet, Jeff a pensé et imaginé tout un concept. Work’Up est vraiment plus qu’une entreprise. C’est une vision conçue et imaginée par moi à la base. Ensuite, j’ai été épaulé et conseillé (et je le suis toujours d’ailleurs) par une multitudes de personnes séduites  par la vision que j’avais de l’identité textile gabonaise.” confie le jeune homme.

Work’Up : une aventure inspirée par la culture urbaine

Officieusement sortie en 2013, Work’Up est la marque de street wear de Jeff Patrick EKOMY. Cet anglicisme renvoie à “PLUS D’EFFORT et de TRAVAIL”. Pour le concepteur,  cette expression indique l’essence même de la marque. Oui, parce que Work’Up fait l’apologie de l’entrepreneuriat ou de l’accomplissement par l’art, le sport et tout autre secteur issu de la culture urbaine. “Mais aussi parce que, en anglais ça fait plus “catchy” (ndlr: accrocheur)” explique Jeff.

On l’a bien compris, Work’Up est une invitation à la motivation mais sous une forme textile. “Je dirais même plus profonde que le textile. A mon sens, l’art, le sport et la culture urbaine sont des secteurs souvent délaissés voir même marginalisés. C’est d’une injustice flagrante quand on sait que ces secteurs peuvent à eux seuls porter tout un pays, voire même un continent entier.” argumente Jeff. La marque veut rendre hommage à ces “streets-entrepreneurs” qui n’ont comme fond de commerce que leurs rêves, leur créativité et leurs quatre membres pour matérialiser ce qui deviendra pour beaucoup l’empreinte de leur passage sur terre.

Work’Up c’est une vente privée le 29 Novembre 2019 à LA BODEGA

Jeff, a réussi à réunir autour de sa vision des personnes de tous bords de métiers qui travaillent avec lui. Ce sont ses amis, des artistes, des mannequins, des créateurs graphiques, des danseurs, des réalisateurs, des photographes et directeurs artistiques, etc.  Toute  cette communauté autour d’une seule vision. Cela permet de réaliser la pression qui est la leur. “J’ai d’abord contacté, avec l’idée d’en faire mon égérie(et qui le fait avec brio), la basketteuse professionnelle Géraldine Robert. Plus tard, elle est devenue mon associée et CEO de la marque, parce que séduite par le projet Work’Up.” 

Jeff poursuit en précisant que sa marque a la vision d’une Afrique talentueuse et entreprenante et riche de par sa diversité et créative intarissables.

Si en 2013, les premières déclinaisons de la ligne de vêtements étaient essentiellement composées de T-shirts blancs, c’était surtout une approche purement stratégique. Jeff pensait ainsi imposer les premiers visuels de la marque et surtout son identitée. Aujourd’hui Work’Up a bien évolué et propose désormais des vêtements pour le sport. Vous pourrez vous faire votre propre opinion lors de la vente privée qui est prévue se passer au de 14 heures à 17 heures.

Il y a des marques de street-wear c’est vrai, mais Work’Up c’est le panafricanisme en vêtements.

Jeff Patrick EKOMY affirme que la vision, l’esprit ou la direction artistique différencie Work’Up de toutes les autres marques. Toujours selon lui, c’est une philosophie, une source de motivation et une promesse de la très grande portée du talent africain dans toute sa splendeur. “J’aimerai que ceux qui portent la marque le fasse parce qu’ils auront adhérer à la vision. Quelqu’un m’a dit un jour que la marque est une sorte de panafricanisme en vêtements.” espère-t-il.

La valeur ajoutée de Work’Up est de rétablir le véritable esprit urbain et être une plateforme pour montrer les aspects créatifs et talentueux de ce milieu. Jeff espère pour cela parvenir à organiser des festivals, compétitions, conférences, webémissions,etc. de motivation. Il entrevoit également plusieurs autres activités susceptibles de donner de la force a la street.

Jeff Patrick EKOMY

“Oublier toute forme de peur. Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale est la chose la plus terrifiante mais aussi la plus excitante qui soit. Nous faisons des rencontres et accomplissons des choses incroyables. Fixez-vous  un but et donnez-vous les moyens pour y arriver. Sur le chemin, vous découvrirez et rencontrerez un nombre incalculable de personnes dotées de bonne volonté. Ca vaut tout l’or du monde et ça rend fier de soit quelque part. Dès lors, on se sent utile pour soi et aussi pour les autres.

Participez nombreux à la vente privée du 29 novembre. Rendez-vous sur la page Facebook de la marque pour plus d’informations. En attendant, vous pouvez vous faire une idée de ce qui vous attend en regardant le teaser du lancement officiel de Work’Up.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos