Accueil Hôtellerie / Restauration Jofrid MAYOSSA à propos de l’ex Sauce Tartare : “Nous allons oser l’extérieur du pays.”

Jofrid MAYOSSA à propos de l’ex Sauce Tartare : “Nous allons oser l’extérieur du pays.”

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga

Bonjour chers viseurs. Je suis Jofrid MAYOSSA, 26 ans en ce jour. J’occupe la fonction de Conseiller en Communication et e-marketing, en Charge des Affaires administratives et Juridiques de la chaîne de restaurants Sauce Tartare, l’actuel Renouveau. Egalement Président de la plateforme entrepreneuriale YIRA Entrepreneurs, Fondateur de Yira Webzine, Conférencier et Auteur de “Entreprendre autrement : Faut-il travailler pour un salaire ou l’indépendance financière ?” Je suis aussi membre du réseau Yali Network et certifié Wikicréa. Il n’y a pas forcément d’entrée d’argent pour tout ça, puisque certaines de ces fonctions sont à but non lucratif.

D’entrée de jeu, ce qu’il faut savoir c’est que je ne suis pas repreneur de « la mythique Sauce Tartare » comme certains en parlent actuellement dans les coulisses. Sauce Tartare célèbrera ses 27 ans d’existence cette année et monsieur Hervé OYONO est toujours le gérant de cette structure. Je lui rends d’ailleurs un hommage, car il représente un modèle de réussite. Parti de rien, il représente un espoir pour de nombreux jeunes gabonais et gabonaises.

Nous allons poursuivre notre extension à l’intérieur et oser l’extérieur du pays

Au sujet de Sauce Tartare, il faut savoir que si nous avons mis du temps à nous déployer dans la capitale gabonaise et même à l’intérieur du pays, c’est parce que nous avons traversé une période très difficile. Cette époque de turbulences ne nous permettait pas de nous étendre et de satisfaire notre clientèle.

Aujourd’hui, nous avons un second point de vente au niveau de Lalala à droite, en face du CECADO. Si Dieu nous accorde la grâce et assez de moyens, nous allons poursuivre notre extension à l’intérieur et oser l’extérieur du pays. D’ici quelques semaines, nous lancerons officiellement notre site et notre application mobile. Le but étant de permettre à nos clients de commander en ligne.

Cette innovation se poursuit avec le changement de l’identité visuelle de notre structure, d’un nouveau logotype, concept, service digitale et l’amélioration visuelle de nos deux points de vente.

Avec Yira Entrepreneurs, l’objectif visé est de promouvoir l’entrepreneuriat au Gabon en tenant des ateliers

En ce qui concerne YIRA Webzine, il s’agit de prime à bord d’une plateforme d’actualités et d’informations, de communication et transformation digitale, publicitaire, dédié à la promotion et valorisation des PME, PMI, Grandes Entreprises, institutions et agences étatiques.

Elle existe officieusement depuis mars 2018 et a été crée officiellement le 27 Octobre 2018. Même si la plateforme est déjà disponible, elle est toujours en construction et en développement. Et ce, jusqu’à ce que nous obtenions ce que nous souhaitons.

YIRA Entrepreneurs, quant à elle est notre plateforme entrepreneuriale. Elle a initié le parcours des Lycées, Universités, Grandes écoles, Ecoles et Centres de formations professionnelles. L’objectif visé est de promouvoir l’entrepreneuriat au Gabon en tenant des ateliers, conférences, forums et journées axées sur le thème suscité.

Ce sont les actes et les réalisations qui doivent s’exprimer à notre place.

Un seul modèle pour moi, monsieur Hervé OYONO. Un véritable « Working Boy ». C’est une expression que j’utilise souvent pour montrer à quel point les personnes comme lui sont de véritables machines à travail et de réels modèles.

Des projets pour cette année, nous en avons. Et principalement un qui va révolutionner le paysage entrepreneurial gabonais. Ca reste secret pour l’instant bien évidemment. La réalisation parlera d’elle-même. Ce sont les actes et les réalisations qui doivent s’exprimer à notre place.

L’entrepreneuriat au Gabon reste une belle niche à exploiter. Malheureusement, ce n’est pas une culture chez nous. Je trouve que beaucoup reste à faire dans ce secteur. Nous nous efforçons de faire comprendre aux gens et principalement aux jeunes, que la fonction ne doit plus constitué un rêve et priorité pour eux.

Il faut donc changer de business model. Se réinventer dans l’esprit pour pouvoir saisir les opportunités de l’entrepreneuriat.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos