Accueil Informatique / Télécommunication 3 Millions d’euros pour booster la Foire Virtuelle Transafricaine !

3 Millions d’euros pour booster la Foire Virtuelle Transafricaine !

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga
Foire Virtuelle Transafricaine

Le risque n’a pas seulement payé, il leur permet aujourd’hui de voir se concrétiser le “marché inclusif” africain. Nous sommes repartis à la rencontre des deux prodiges du monde entrepreneurial béninois. Initiateurs de la Foire Virtuelle Transafricaine, dont la première édition s’est tenue du 10 décembre 2018 au 10 Janvier 2019.

Fidégnon Adé AGBOWAI est le CEO de Ipaaro et son comparse Richard G. ODJRADO, CEO de CPN, CASH & POWER OF NETWORK sont à la tête d’un projet qui vaut 3 Millions d’Euros : La Foire Virtuelle Transafricaine.

VisezLaLune : Déjà quel bilan peut-on faire au terme de la Foire Virtuelle Transafricaine?

Démarrée le 10 Décembre 2018 et clôturée le 10 Janvier 2019, la foire virtuelle a connu un très bel accueil au-delà même de nos espérances. On s’en tire avec plus de 150 000 visiteurs, une quarantaine d’exposants du Maroc, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, Togo et Bénin sur les plateformes web et mobile IPAARO. Aujourd’hui, ce sont plusieurs centaines de milliers de personnes qui ont entendu parler de la foire virtuelle transafricaine.

VLL : Qu’en tirez-vous comme expérience ?

Considérant cette édition comme l’édition zéro, parce qu’étant un coup d’essai, elle s’est avérée un coup de maître. Comme quoi, il ne faut pas attendre le moment parfait pour se lancer. Mais, il faut plutôt saisir le moment et le rendre parfait.

VLL : Au-delà des espérances vous touchez le jackpot avec 3 Millions d’Euros. Comment l’avez-vous obtenu ?

Ce jackpot comme vous le dites est le fruit de l’effort acharné et de l’audace. Après avoir été distingués en qualité de Best African Technology Innovation par le magazine Sud-africain “Tropics Magazine” en Décembre dernier, notre visibilité s’est considérablement accrue et nous avons été remarqués par un Business Angel émirati qui a été conquis par notre vision de mettre sur pieds un marché inclusif africain afin de booster les échanges interafricains tout en révélant le “Made in Africa” au monde. Après plusieurs échanges en ligne, au téléphone et finalement une rencontre qui a eu lieu à Accra, notre Business Angel a décidé d’investir 3 Millions d’euros soit 2 milliards de francs CFA pour booster les prochaines éditions de la Foire Virtuelle Transafricaine.

VLL : Quels seront donc les projets à venir ?

Plusieurs innovations techniques sont en cours de développement pour la prochaine édition, ainsi que l’organisation des foires virtuelles nationales dans chaque pays africain. Cela se fera en partenariat avec les chambres de commerces afin de révéler l’identité et la diversité entrepreneuriale des Etats à travers les écosystèmes nationaux des petites et moyennes entreprises. Et bien d’autres innovations que vous découvrirez à travers les innovations de CPN, CASH & POWER OF NETWORK et IPAARO.

VLL : Parlez-nous du plan pour l’année 2019. Les prochaines étapes.

Nous avons en projet de toucher cinq destinations africaines pour le compte de 2019, à travers les foires virtuelles nationales. La première étape partira du Togo courant le premier trimestre. S’en suivront les étapes de la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Rwanda, l’Afrique du Sud et le Bénin. Nous vous informeront au fur et à mesure…

VLL : Les idéaux de vos plateformes s’en trouveront-ils modifiés ?

Les idéaux de nos plateformes vont sûrement évoluer sans pour autant être modifiés. Car nous tenons aux valeurs qui ont suscité la création de ce projet.

VLL : Un Appel à lancer ?

Nous lançons un appel aux jeunes entrepreneurs africains dont nous sommes les porte-voix, ainsi qu’à l’Union Africaine, aux différents gouvernements, potentiels partenaires et investisseurs. Nous les invitons à prendre part à cette synergie continentale. Notre objectif est de disrupter les échanges et le commerce en ligne à travers une zone virtuelle de libre échange à l’échelle africaine. Cette initiative qui assurément va booster le Produit Intérieur Brut de l’Afrique et lui donner une place de choix au cœur de l’économie numérique globale.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos