Accueil Art / Spectacle Hédraine ZANOUA, l’art au service de l’Evangile.

Hédraine ZANOUA, l’art au service de l’Evangile.

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga

Elle est jeune, débordante de vie, de bonne volonté et elle vient nous proposer sa contribution pour un monde meilleur… par ses mots. Bonjour chers lecteurs ! Je vous laisse avec Hedraine ZANOUA, elle-même vous parlera de son activité.

“Bonjour à tous ! Je suis Hedraine ZANOUA et j’ai 20 ans. Titulaire d’un baccalauréat série A, depuis septembre 2017, je suis orientée dès lors en première année de littérature française, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaine de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville.

“Très croyante et aussi passionnée d’art, j’ai décidé de créer la plateforme A.P.E. pour promouvoir le caractère artistique de chacun, tout en mettant notre art au service de l’évangélisation.

Espace libre

“Etant à ses débuts, l’A.P.E ne compte pour le moment aucun partenaire. Mais, nous espérons en recevoir dans les jours à venir, notamment par la signature imminente avec une école de musique.

Qu’est-ce-que l’A.P.E ?

“A.P.E signifie L’Art Pour l’Evangile. Il a pour mission l’évangélisation et la conscientisation par l’expression des talents artistiques mais aussi de susciter une génération des futurs artistes chrétiens totalement épanouis.

“Ma vision de l’A.P. E est qu’elle contribue à l’élargissement du royaume de Dieu sur terre, et à la promotion de tous les domaines artistiques.

“Pour parler de mes motivation, je dirais que former, encourager et promouvoir le royaume de Dieu en sont les principales. Montrer à la jeunesse et à tous les croyants qu’ils peuvent vivre de leur passion (talent, rêve, etc.) sans faire obstacle à leur foi. C’est ce qui m’aide à quitter mon lit tous les matins.

“Alors, comme le dit un proverbe Africain : “Le lièvre a beau avoir 4 pattes, il ne peut courir après qu’une seule proie.” C’est pour dire que l’Art Pour l’Evangile ne se concentrera que sur certains secteurs artistiques à savoir : le théâtre, la danse, la musique, le dessin, la peinture.

“Il faut reconnaître qu’à ce jour l’Art Pour l’Evangile n’a pour soutient qu’un groupe de personnes qui comme moi, y ont cru dès le début. Je leur adresse d’ailleurs mes plus vifs remerciements. Ces personnes-là sont d’un très grand soutien physique, morale et spirituel.

Des difficultés pour vous lancer ?

“Les difficultés rencontrées dans la concrétisation de cette œuvre sont beaucoup plus d’ordre financier. En effet, pour mener à bien notre mission, il  nous fallait combler un certains nombre de besoins (matériel, local, déplacement…).
Ce qui nous a mené à une collecte de dons, pour aider à résoudre certaines difficultés. La collecte est toujours ouverte par ailleurs.

“Comme tous les jeunes, j’ai mes rêves, d’énormes projets et ambitions pour le futur. Par exemple, aider la veuve et l’orphelin, l’entrepreneuriat des jeunes, la création d’entreprises, d’écoles et bien d’autres… Mais avant, j’envisage implanter l’Art Pour l’Evangile un peu partout dans le monde en commençant bien sûr par l’Afrique.

“Pour finir je tiens à transmettre ce message aux lecteurs : on ne vit qu’une seule fois, nous le savons. Alors, pourquoi ne pas profiter de vivre pleinement notre passion ? Se lancer dans le domaine qui nous tient à coeur ? Aux congolais, je vous dirai tout simplement : Allez ! Croyez en vous et n’ayez pas de crainte de vous lancer sur le chemin de votre destin. Faites ce qui vous passionne. Ne laissez personne faire le choix à votre place. Allez ! Si vous tombez, relevez-vous et continuez la lutte. Car, la meilleure façon d’apprendre c’est en commettant nos propres erreurs. Brisez vos barrières et allez au bout de vos rêves. Lançons nous car le futur de notre pays et de notre continent dépend de nous.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos