Accueil Education Régina Biteghe, dans la vraie vie comme sur son blog, la “Maman 4 étoiles” inspire !

Régina Biteghe, dans la vraie vie comme sur son blog, la “Maman 4 étoiles” inspire !

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga

Les réseaux sociaux sont venus démocratiser la prise de parole en “public”. Le partage de ses sentiments, de ses émotions, des ses expériences est réellement devenu plus facile.

Le blogging n’est pas en reste. Alors qu’en occident ce moyen d’expression a très vite évolué, en Afrique il en est encore à ses frémissements Mais déjà, il y en a qui se sont emparé de ce phénomène et excellent dedans. C’est le cas de la blogueuse que je m’apprête à vous présenter.

Régina Biteghe (de son nom de jeune fille Régina Goueu) est une ivoirienne de 31 ans qui a fait tout son cursus scolaire dans des internats catholiques et au lycée de Grand Bassam. À cause de la crise en Côte d’ivoire, elle passe et obtient le baccalauréat au Bénin et fait des études en Tourisme et Langues, à l’Institut des Langues étrangères appliquées de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Espace libre

En décalage avec ses études, elle a surtout travaillé dans sa passion. En effet, Régina est écrivaine, auteure de deux livres : Je serai présidente et Adama, mariée de force. Elle ajoute : “Je suis scénariste et rédactrice web pour le magazine belge Le Bonne Cuisine Belge et du Monde. J’aime le shopping, les sorties entre amis et j’adore mes enfants. J’ai organisé à travers mon blog et avec mes lectrices, plusieurs dons en faveur des enfants du village et des femmes défavorisées.”

Un grand coeur mais surtout une réelle envie de partage.

“Je décide de créer le blog maman 4 étoiles à une période où mes challenges vont en totale contradiction avec ma vie de maman. Je me retrouve sans aide pour me relayer avec les enfants, mes défis professionnels sont immenses et se voient en attente. Maman 4 étoiles partage mes expériences de maman et des conseils pour jeunes parents. C’est surtout un exutoire. Voir le côté positif, transformer le citron en limonade.”

Les blogueurs ont tous cela en commun, une envie de partager leurs expériences avec le reste du monde. Ils ne s’insurgent pas en donneurs de leçons comme certains pourraient le penser. Mais, ils sont d’abord mus par un véritable besoin de partage.

Pour en revenir à notre blogueuse du jour, Régina avoue avoir commencé à développer d’autres thèmes sur son blog. Même si elle le souhaite garder l’objectif de motivation et développement, elle a commencé à le généraliser tout doucement.

Avec son espace d’expression, elle poursuit le but d’impacter des parents et surtout les femmes en les aidant au mieux dans l’éducation des enfants, leur bien-être qui sont en réalité ” le socle d’une société saine.” selon la blogueuse et écrivaine. “Sérieusement, mes articles touchent tout le monde. Je ne suis ni suffisante, ni barbante. Je suis juste une amie sympathique qui échange avec toi et qui a forcément un petit plus à t’apporter.”

Après le blogging qu’est-ce qui te reste Régina ?

Bien que bloguer reste pour beaucoup une passion, il n’en demeure pas moins qu’en dehors de leur réseau social, les blogueurs ont une vie. Pour Régina Biteghe, quand elle n’écrit pas, elle mène une vie des plus normales. “Je reste la même en réalité. Drôle, souriante, affectueuse. Dans la vraie vie, je ne suis certainement pas la maman 4 étoiles qui sait tout comme les lectrices le pensent. J’ai mes galères avec les enfants ou dans ma vie personnelle. Je continue d’apprendre et de combattre pour être une meilleure version de moi.”

Issue d’un pays où le blogging est assez en avance, Régina Biteghe prend doucement ses marques dans son pays d’adoption. “Au Gabon, nous sommes encore des pionniers. La perception des réseaux sociaux par les gabonais y est pour beaucoup. Il faut juste travailler à renverser les mentalités et forcer le respect par un travail bien fait et reconnu.” C’est un travail de longue haleine dans lequel chaque blogueur, chaque métier du digital doit se sentir impliquer. Pour faire connaissance avec le style de Régina Biteghe, rendez-vous sur son site web. Vous pourrez également vous procurer ses ouvrages qui ne manqueront certainement pas de vous plaire.

En guise de mot de la fin, la belle se réserve d’inviter tout le monde à faire comme elle. “Tout le monde n’est pas blogueur. À forcer, on finit par s’ennuyer et abandonner. Chacun devrait trouver sa passion, s’y épanouir et surtout trouver en quoi cette passion, ce don pourrait être une mission en faveur des autres.”

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos