Accueil Communication / Multimédia Médard Marie NGA MBASSI, le blogueur camerounais aux milles mots.

Médard Marie NGA MBASSI, le blogueur camerounais aux milles mots.

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga

Le blogging est une activité en plein essor en Afrique. Il permet aux personnes de s’exprimer sur des sujets et d’autres. Souvent des sujets passionnants et qui sont le fondement de leur existence. Ce mois, nous avons pensé à mettre la lumière sur des blogueurs africains qui font parler d’eux dans leur pays. Aujourd’hui, je vous emmène au Cameroun à la découverte de Médard Marie NGA MBASSI.

24 ans, notre blogueur du jour est libre de tout engagement parce qu’il considère que les femmes camerounaises ne sont pas assez disposées à bâtir avec un homme qui cherche à se construire.

Médard aborde sur son blog “Allez Dire” les questions de culture et d’art. “J’y insère un peu de divers sur tous les autres sujets de la société africaine. Même si nous n’en maîtrisons pas tous les rouages qui sont d’ailleurs nécessaire pour l’esprit de tout bon entrepreneur. Car c’est dans les petites choses qu’on décèle la facilité des grandes.”

Espace libre

Le jeune blogueur camerounais avoue avoir le béguin pour l’entrepreneuriat comme nous. Mais, il est aussi un grand fan de slam. Il a pour cela fait ses classes au sein du label Sky People Agency. Dans ses textes, Médard défend premièrement les sans-voix en “dénonçant les incongruités qu’ils subissent au quotidien. Et cela, dans le but de mettre au devant de la scène le leadership.”

Le blogging au Cameroun commence à peser lourd…

En tant que membre de la Communauté des Blogueurs et Vlogueurs du Gabon, j’ai participé à une campagne initiée par l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC) pour le compte de la journée mondiale du blog. J’ai découvert une association structurée et qui en est à un certain stade de son évolution.

Pourtant, monsieur Médard Marie MBASSI NGA assure que les blogueurs camerounais ne sont pas si accompagnés qu’il n’y parait. Toujours selon lui, ” l’État n’a pas encore attribué une côte part à l’ABC. Mais cela est proche, car durant les élections présidentielles on a vu le MINCOM (Ministère de la Communication) approcher les blogueurs. Pour cette raison, je crois que le blogging a ses réalités dans tous les pays du monde. Certes certains pays d’Europe ont de l’avance, mais toujours est-il que si nous marchons ensemble, nous y parviendrons tous. Afin de pouvoir rivaliser avec les blogueurs des autres continents et ainsi être plus outillés.”

Des perspectives d’avenir inspirés des plus grands…

Quand on lui demande où il voit son blog plus tard, le jeune Médard répond : “Mon blog, je le vois au devant de la scène culturelle africaine. Un peu comme celui d’une célèbre blogueuse, Linda IKEJI du Nigeria. Grâce à ma détermination et à mon amour du travail bien fait. Ceci en mettant Dieu devant tous mes projets d’entreprise.”

Bon, au moins le reportage de Réussite sur Canal+ a eu le mérite d’inspirer pas mal de personnes. Plus sérieusement, Médard Marie MBASSI NGA nourrit de grosses ambitions pour son outil de communication. Cependant,il estime que parler de ses projets serait les étaler au grand jour sans en avoir déjà réalisé au moins la moitié. “Néanmoins, je projette de créer une plateforme culturelle de détection de talents et de promotion de jeunes artistes africains et Camerounais. Des artistes tels que ceux qui ont participé avec moi au Festival International du Premier Film 5e édition dont le promoteur est Sylvie NGUETH (Festival YARHA).” Il a aussi en tête la réalisation d’un magazine culturel purement africain et bien d’autre projets.

Ce que le blogging lui a apporté…

Médard Marie NGA MBASSI est aussi un amoureux de la lecture, la recherche, la musique, des informations, du bénévolat. En africain qui se respecte, il aime aussi scruter le ciel en pensant à ses morts. Sinon, quand il ne fait pas tout ça, notre agitateur du web mène la vie que le bon Dieu lui permet de vivre actuellement à travers louanges, exaltations et magnificence à Son endroit.

Aujourd’hui, son blog est une source d’espoir pour Médard. “Il m’a redonné espoir et cette envie là de croire à nouveau en moi après de nombreux échecs. Il m’a aussi fait découvrir plusieurs acteurs du showbiz (artistes, communicateurs, journalistes…) ainsi que des entrepreneurs.”

Si vous voulez savoir ce que certains disent tout bas ou gardent au fond d’eux “par pur égoïsme“, Médard vous recommande de tenir un blog. Selon lui, “c’est un excellent moyen d’ouverture vers des sentiers d’émergence, de développement, de croissance et même d’éducation et de style de vie. Les blogueurs sont nombreux de nos jours.”

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos