Accueil Culture / Animation L’Ekip2Nuit et Celebrissim Sound & Light de Micke Le Celebrissim !

L’Ekip2Nuit et Celebrissim Sound & Light de Micke Le Celebrissim !

Par Raïssa Marthe Moussavou

Son nom est Micke Grégory MACKANGA TCHIBAULT, il a 31 ans. Détenteur d’un BTS et DTS en Commerce International et d’une Licence en Administration et Echanges Internationaux. Micke possède aussi une attestation en management artistique et culturel.

Avec son background, il a essentiellement travailler dans les centres d’appels (PCCI et Quality Center) en tant que Conseiller Commercial  avant de se lancer dans l’entrepreneuriat.

Hello à vous chers viseurs ! Vous l’avez compris, aujourd’hui, je vous emmène à la rencontre de Micke Grégory MACKANGA TCHIBAULT aka Micke Le Celebrissim, un jeune gabonais pour qui la gestion de projets et l’organisation de soirées n’ont aucun secret au Sénégal.

La création d’une structure événementielle est un projet partagé par de nombreuses personnes dynamiques ayant à cœur organiser des événements susceptibles de satisfaire un grand nombre de personnes. Je vous invite à découvrir comment Micke est devenu le maître des nuits de Dakar au Sénégal.

Micke évolue dans l’événementiel. Il a deux structures : L’Ekip2Nuit et Celebrissim Sound & Light.  La première est composée de six jeunes étudiants dont cinq Gabonais et un Centrafricain qui sont : Scott MBOUTSOU communément appelé DJ Scotty, Stevy ONA alias DJ Targus, Axel OSSENDO, Rick SANA alias DJ Rick, Dieudonné BEDAYA alias Le médiateur et lui-même communément appelé Micke Le Celebrissim.

Cette équipe de jeunes talentueux et dynamiques dans l’événementiel propose depuis cinq ans, un savoir-faire irréprochable dans les domaines d’organisation de soirée en Club, Concert, anniversaires, mariages, etc. Certains la considèrent d’ailleurs comme la “première puissance du show” à Dakar.

La deuxième structure de Micke, Celebrissim Sound & Light, existe depuis deux ans et propose comme services : la location de sonorisation,  lumières,  DJ et animateurs. Ce n’est que la suite logique à l’organisation d’événements.

Une structure événementielle est capable de travailler avec plusieurs interlocuteurs à la fois. Il ne s’agit pas de se fermer des portes. Cette réflexion fait partie du positionnement à avoir sur un marché concurrentiel.

Micke me confie à ce titre : “Il faut dire qu’en ce qui concerne L’Ekip2Nuit,  au départ la cible c’était les étudiants Gabonais de Dakar. Chemin faisant, et observant que nous étions dans un pays regroupant sur son sol plusieurs nationalités, notre cible à évoluer vers tous les étudiants étrangers de Dakar. Sans oublier bien sûr les nationaux (étudiants,  travailleurs, Jet set Dakaroise).”

Assister à une soirée de L’Ekip2Nuit, c’est avoir simplement la bonne information sur leur programme. “Nous possédons une page officielle Facebook “Lékip2nuit” sur laquelle nous publions le programme hebdomadaire des soirées et les contacts à joindre en cas de besoin. Pour les clients habituels, ils reçoivent des messages sur leur WhatsApp ou sur Snapchat directement. Les réseaux sociaux jouent un rôle important dans notre communication.” Explique le jeune entrepreneur gabonais.

Micke Grégory MACKANGA TCHIBAULT

La première puissance du show à Dakar a un CV bien rempli de partenaires. En tête de liste l’Ambassade du Gabon au Sénégal,  le Conseil Gabonais du Sénégal,  l’Amicale des étudiants et élèves Camerounais au Sénégal, les Amicales des établissements, Barramundi,  Duplex,  Afridi Médias,  Holly Events…pour ne citer que ceux-là.

Cette équipe a également un très gros portefeuille relationnel. En effet, elle a eu l’opportunité de travailler avec NIX, le rappeur sénégalais ; elle a participé au concert de DJ Arafat à Dakar ; elle a aussi participé à une soirée avec DJ Cuppy du Nigeria. À cette belle expérience s’ajoute l’apparition de l’artiste Wizkid à une de leurs soirées.

Notons que L’Ekipe2Nuit a organisé le concert de l’artiste Gabonais Lova Lova Anel-K à Dakar et soutenu celui de Latchow. Comme cerise sur le gâteau, elle a le soutien du footballeur Sénégalais El Hadji Diouf et bien d’autres célébrités.

Micke Le Celebrissim face à la concurrence, reste toujours confiant. «Déjà, nous souhaitons préciser qu’il existe aussi dans d’autres communautés des groupes événementiels comme le nôtre. Ensuite, il faut dire que la concurrence, nous on l’aime. Elle nous permet de jauger nos capacités et de nous dépasser. C’est donc une bonne chose pour nous. Puis, ce qui nous différencie des autres, c’est inéluctablement notre vision : celle de rassembler autour de nos événements toutes les nationalités présentes à Dakar. Nos 5 années d’expérience, notre originalité, notre discipline et notre rigueur dans le travail, mais surtout notre amour pour ce que l’on fait, nous permettent de nous démarquer. »

La logistique ou la langue, la cherté du matériel sur le marché et le manque de confiance de certains organisateurs à cause la jeunesse de la structure constituent  très souvent des freins pour la team.

Après, la mauvaise foi de certains collaborateurs, le manque de sponsoring et de partenariat pour leurs événements, le manque de matériels pour des soirées à thème et le fait que le pays d’accueil soit musulman limite un peu leur imagination en matière de thème.

Micke compte bien faire jouer l’expérience acquise dès son retour au Gabon. “Je souhaite, avec mon équipe, ouvrir une boîte événementielle au Gabon. Je voudrais aussi partager mon expérience à travers des ateliers de formation sur l’entrepreneuriat.” Confie Micke, optimiste. Les services de Micke le Celebrissim et son équipe sont accessibles via leur adresse mail clebrissimcopy@gmail.com,  ou par téléphone au +221 771 564 232/+221 786 003 986 en plus de leurs pages Facebook. Ils sont précisément basés au quartier Liberté 6, Camp Pénal.

“A mes frères et sœurs Gabonais(e)s : depuis trop longtemps, on nous a fait croire que pour réussir au Gabon, il fallait forcément avoir beaucoup de diplômes. Je ne dis pas que le faire est mauvais, loin de là.  Je peux vous rassurer qu’il existe un autre moyen de réussir. Ce moyen c’est “l’entrepreneuriat”. Beaucoup ont réussi avec. Entreprendre c’est simple : “Identifier un besoin et trouver le moyen de l’éliminer.” Mais, ça demande beaucoup de courage,  de sérieux, de confiance en soi et de temps. À mes frères africains en général, nous avons la possibilité de prendre notre destin en main. Nous sommes nombreux,  forts, intelligents… arrêtons de croire le contraire ! Alors, premièrement “PENSONS”, deuxièmement “CROYONS”, troisièmement “RÊVONS” et enfin “OSONS”. “

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos