Accueil L'Instant Coaching Comment fumer le maquereau?

Comment fumer le maquereau?

Par Maëlla Séna Kassa Mbenga

J’ai toujours été une personne avec l’esprit libre. Je n’ai jamais aimé dépendre de qui que ce soit. C’est ce qui m’a souvent poussé à développer des activités génératrices de revenus et croyez-moi j’ai fait un peu de tout. Tant que ça restait légal et que ça ne touchait pas à ma dignité, je fonçais. Parmi ces nombreuses activités, j’ai appris à fumer le maquereau comme les  femmes ouest-africaines qui sont dans les grands marchés de Libreville.

Je vous expliquerai comment j’en suis arrivée là dans un autre article, mais pour l’heure voici le procédé.

Matériel:

  • – 1 fumoir (vous pouvez le faire fabriquer avec un vieux fût de Gasoil). Il doit avoir une grille à 1/3 du sommet et un espace pour insérer le bois de chauffage à la base.
  • Du bois de chauffage (les menuisiers proposent du bois non utilisé dans la fabrication des meubles pour pas grand chose.)
  • De la sciure de bois (appelé aussi copeau de bois, il est également fourni par les menuisiers et très souvent gratuitement).
  • 1 carton de maquereau (ou de n’importe quel poisson ou volaille que vous aimeriez fumer.)
  • 1/2 sceau d’eau claire.

Méthode:

Etape 1 :

Placez le bois dans le bas du fût. Allumez le en y versant un peu de pétrole. Laissez prendre pendant quelques minutes afin que l’odeur de pétrole s’échappe.

Etape 2 :

Rincez les poissons un à un dans de l’eau claire et ensuite placez-les sur la grille du fût.

Etape 3:

Recouvrez le fût avec une tôle, un contreplaqué, ou des cartons épais mais propres.

Etape 4:

Le maquereau étant un poisson gras, il vous faut rester à proximité pour éviter que la flamme ne soit trop vive et ne brûle complètement le poisson. Pour cela, humidifiez suffisamment le copeau avec le 1/2 sceau d’eau et jetez-le sur le feu de temps en temps pour qu’il maintienne la fumée nécessaire sans pour autant éteindre le feu.

Etape 5:

Au bout de 30 à 45 minutes tournez les poissons. Recouvrez le fumoir et recommencez l’opération jusqu’à ce que vos poissons soient bien fumés.

Quand ils sont prêts posez les sur du papier (comme des vieux journaux par exemple) afin qu’il absorbe le gras du maquereau.

Abonnez-vous à ma page pour ne rien rater de mes partages d’expérience…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter +d'infos